Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Олександр з днем народження ! До зустрічі !*

image_pdfimage_print
Une vrai famille recomposée

Une vraie famille recomposée

Faut-il le rappeler ? Le 26 avril 1986, à 1 h 24, le réacteur n°4 de la centrale nucléaire Lénine de Tchernobyl explose. Plus d’un quart de siècle plus tard, les habitants du nord de l’Ukraine, du sud de la Russie et du Bélarus sont contraints de vivre dans un environnement radioactif et, en raison d’une alimentation contaminée, les radioéléments (et tout particulièrement le césium 137) s’accumulent, jour après jour, dans l’organisme des enfants.
Les principaux responsables sont le lait, les produits de la cueillette (baies, champignons…), de la chasse et de la pêche.
L’irradiation permanente de leurs cellules, en particulier celles du cœur, de la thyroïde et du cerveau, provoque d’innombrables lésions qui sont à l’origine de pathologies très graves liées notamment à l’atteinte des défenses immunitaires et des organes vitaux. Une alimentation « propre » durant quelques semaines permet à ces enfants d’éliminer plus rapidement le césium radioactif contenu dans leurs organismes et donc de réduire les risques sanitaires.
Grâce au dévouement et à la générosité des familles d’accueil membres de l’association les Enfants de Tchernobyl, et grâce aux sympathisants, ce sont 128 Ukrainiens et 96 Russes (212 enfants et 12 adultes) qui vivront un été 2014 à l’heure française, soit en juillet, soit en août, essentiellement dans les deux départements alsaciens, mais également dans quatre du Grand Est ; les Vosges y compris naturellement.
Oleksandr Dvoretskyy, lui, a posé ses valises en Perle des Vosges pour la deuxième année consécutive.

Un séjour bien rempli et sportif

Alexandre.....Quirin, le retour

Alexandre…..Quirin, le retour

L’an passé déjà, le jeune garçon de 8 ans avait fait la connaissance de Josette et Serge Quirin. Le couple gérômois qui l’avait accueilli et offert un séjour digne de ce nom. Puis était venue l’heure de reprendre la direction de son village ukrainien, Maryanivka, le coeur gros, pour tous… Toutefois, durant l’année, les liens se sont maintenus, notamment par courrier. Et c’est avec des étoiles plein les yeux qu’Oleksandr s’envolait début juillet pour la France.
En effet, le succès de la 22ème édition de l’opération « 10 000 œufs pour les Enfants de Tchernobyl » a permis de financer cette année le transport aérien entre Kiev et Dortmund des jeunes invités et de leur encadrement.
Arrivé le 5 juillet à Gérardmer, c’est avec une joie non dissimulée que le garçon retrouvait sa « famille d’accueil » et ce chemin du Petit Paris qu’il aime tant. Au programme : trois semaines bien garnies ; entre sport à gogo, bons petits plats, virées gérômoises et mesure Acti’Vacances où Oleksandr pouvait retrouver son ami Miroslav, lui aussi accueilli à Gérardmer, le temps a filé bien trop vite. Tellement vite qu’aujourd’hui, le retour vers l’Ukraine a déjà eu lieu. Beaucoup d’émotion samedi dernier pour Oleksandr, Josette et Serge, à l’heure d’un au-revoir difficile.
Emotion déjà palpable deux jours auparavant… c’est une belle soirée d’anniversaire que le couple gérômois avait en effet concocté à leur petit hôte qui soufflait ses neuf bougies. L’occasion pour lui de l’assurer : il reviendra une troisième fois. Association « Les Enfants de Tchernobyl » – Résidence « Les Provinces » 1 A, rue de Lorraine – 68840 Pulversheim. Tél : 06.73.15.15.81. Courriel : lesenfantsdetchernobyl@gmail.com. Site internet : www.lesenfantsdetchernobyl.fr
* Bon anniversaire Oleksandr ! A bientôt !

Cela veut dire également en finlando-Jacobin-Chavelotin…. »non, non je vais être obligé de recommencer mon texte! »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *