Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Le Tour de France sauve le tourisme vosgien en juillet

image_pdfimage_print

Fréquentation touristique de mai à mi-juillet : un début de saison moyen pour les professionnels vosgiens.

La saison estivale a commencé en douceur dans notre département : d’après les professionnels du tourisme interrogés, l’activité a été plutôt calme en mai et un peu plus relevée en juin. Lors de la première quinzaine de juillet, le taux d’occupation estimé est plus élevé que pour les 2 mois précédents (58% contre environ 40% pour mai et juin), mais reste inférieur aux prévisions des professionnels.

44% des répondants font part d’une fréquentation en baisse par rapport à l’année précédente, 40% la jugent stable. La note attribuée à ce début de saison reste relativement basse, puisqu’elle s’élève à 5,7/10.

En revanche, la présence du tour de France dans notre département a eu un effet très positif sur la fréquentation des hébergements lors du weekend du 12/13/14 juillet, d’après les avis des professionnels interrogés.

L’activité touristique dans les Vosges de mai à mi-juillet, en résumé

L’opinion des professionnels du tourisme sur la fréquentation de mai à mi-juillet

tableau

Fréquentation par filière

Dans les hôtels, la fréquentation est qualifiée de moyenne en mai ainsi qu’au cours des 2 premières semaines de juillet (en baisse par rapport à l’année précédente). En revanche, l’activité est jugée bonne au cours du mois de juin. Les hôteliers répondants estiment que c’est avant tout auprès des clientèles françaises que la baisse de fréquentation s’est faite davantage ressentir.

Ce même constat est partagé par les gestionnaires de camping : si 60% des répondants afichent un bon, voire très bon niveau de fréquentation en juin, l’activité est jugée moyenne en mai (voire mauvaise pour 30% des répondants) et lors de la première quinzaine de juillet.

Globalement, ce début de saison estivale est jugé en baisse par rapport à l’année précédente.

Le bilan est plus positif dans les hébergements collectifs et des résidences de tourisme : en mai et juin, la fréquentation est qualifiée de bonne, voire très bonne par près de 85% des répondants. Seule la 1ère quinzaine de juillet enregistre des résultats moins satisfaisants, puisqu’un répondant sur 4 qualifie sa fréquentation de mauvaise.

Les propriétaires de meublés de tourisme dressent un constat plutôt négatif de l’activité touristique du début de saison estivale : 60% des répondants évoquent une mauvaise fréquentation en mai, 40% une mauvaise fréquentation en juin. La première quinzaine de juillet a en revanche permis d’enregistrer de meilleurs résultats dans ces structures, puisque l’activité est jugée bonne, voire très bonne par 46% d’entre eux.

Les gestionnaires de sites touristiques et les accompagnateurs en montagne affichent un bon niveau de satisfaction pour les mois de mai et juin (56% communiquent sur une bonne, voire très bonne fréquentation). Tout comme pour les autres professionnels du secteur touristique, la fréquentation de début juillet est en revanche jugée en baisse par rapport à l’année précédente (tant au niveau des clientèles françaises qu’étrangères).

Clientèles les plus représentées sur la période mai – mi-juillet :

1. Les individuels en couple

2. Les familles avec enfants en bas âge

3. La clientèle étrangère

Les perspectives pour la suite de la saison

Les prévisions pour la suite de la saison (14 juillet / 15 août) s’annoncent très inégales selon les secteurs d’activité :

Au vu de l’état de leurs réservations, 50% des hôteliers et gestionnaires de campings s’attendent à une fréquentation plutôt moyenne sur cette période.

Les propriétaires de meublés sont optimistes puisque 50% d’entre eux enregistrent un bon niveau de fréquentation pour la seconde quinzaine de juillet, et ce taux atteint 70% pour la première quinzaine d’août.

Dans les résidences de tourisme et hébergements collectifs, les perspectives sont plus positives pour la seconde quinzaine de juillet (67% des répondants ont un bon niveau de réservation) que pour la première quinzaine d’août (bon état des réservations pour 40% des répondants).

Enfin, les centrales de réservation affichent également un niveau de satisfaction élevé pour cette période, notamment pour le mois d’août.

 




Une réaction sur “Le Tour de France sauve le tourisme vosgien en juillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *