Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Aux premières girolles lalalala…

image_pdfimage_print
Miam, miam, une belle poignée de girolles

Miam, miam, une belle poignée de girolles

« Aux premières jonquilles, aux derniers lilas » et si on transformait la chanson de Hugues Auffray en « aux premières girolles, aux derniers Lilas« . Excusez du peu, mais ça peut pas coller. Les lilas sont fanés depuis longtemps et les girolles ne peuvent pas sortir de terre avant l’heure. Réflexion tordue…Certes. Mais en ces temps de lapin  maigre, il faut trouver l’introuvable  et amener en douceur un sujet marronnier. Plus simplement, c’est la pleine saison des champignons : des premiers champignons comme les jonquilles de Monsieur Hugues. Des pieds roses ou amanites rubescentes, des cèpes de bordeaux et des girolles. A tous ceux qui pensent que la jaunotte n’appartient pas à la forêt haute vosgienne :  détrompez vous. L’or jaune est en pleine effervescence dans les sous-bois. En témoigne l’énorme poignée cueillie par deux inséparables, un duo Martino – Chantalien qui s’enfonce au plus profond des bois pour trouver ce qui a fait le bonheur de leur mari… Enfin pour l’instant. Ce soir même (lire jeudi), les girolles ont été ingurgitées goulument par les chefs, oui les chefs de famille, et oui mesdames c’est comme ça. Pas de trouble d’empoisonnement, mais en cas de vomissements prévenir le centre antipoison. Et surtout  prévenir la gendarmerie…




3 réactions sur “Aux premières girolles lalalala…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *