Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Thibault Lecomte : « On s’est fait tellement plaisir ! »

image_pdfimage_print
Un amnassadeur pour Gérardmer et la Lorraine dont il porte également les couleurs. Thibault Lecomte a également reçu la médaille de la Région de la part de Stessy Speissmann

Un ambassadeur pour Gérardmer et la Lorraine dont il porte également les couleurs, Thibault Lecomte a également reçu la médaille de la Région de la part de Stessy Speissmann

De retour à la maison après avoir conquis le titre de Champion du Monde en poids léger chez les moins de 23 ans, le rameur Gérômois est revenu sur sa magnifique performance  en finale à Varese (voir vidéo).

Une fois de plus, l’ASG Aviron, le club de Thibault LECOMTE depuis 12 ans maintenant, avait tenu à organiser une petite réception en l’honneur de son champion. C’est donc aux pieds de l’Union Nautique, dans la maison des rameurs située au bord du lac qui l’a vu grandir, que le héros de la semaine a été accueilli par son président Arnaud Tixier ainsi que les licenciés et bénévoles de l’aviron Gérômois. Le tout sans oublier une petite délégation d’élus menée par le maire de la Perle des Vosges et Conseiller Régional Stessy Speissmann.

Tout ce petit monde réuni pour ce brillant jeune homme qui ramène l’or après avoir échoué de peu les deux années précédentes. L’argent commençait à avoir un goût un peu amer et l’on craignait le « jamais deux sans trois », surtout après une première course relativement chaotique et sans conviction le jeudi. Il fallait réagir, Thibault et ses coéquipiers Maxime DEMONTFAUCON, Gaël CHOCHEYRAS et Quentin VARNIER l’ont fait de la plus belle des manières en réalisant la course parfaite le samedi suivant.

Les membres du club présents à Gérardmer se sont fait un plaisir d'accueillir Thiébault et de le féliciter pour cette énorme performance

Les membres du club présents à Gérardmer se sont fait un plaisir d’accueillir Thiébault et de le féliciter pour cette énorme performance

Les quatre frenchies sont partis sur des bases solides et n’ont jamais faibli, conservant une vitesse et une dynamique qui ont étouffé leurs adversaires. Une course pleine de maîtrise dont Lecomte se souviendra longtemps : « On s’est fait tellement plaisir… C’était tellement bon de battre enfin les Italiens chez eux après deux années où nous avions fini derrière. Et, la Marseillaise, j’en avais les larmes aux yeux », commente le champion avec un large sourire qui en dit long sur ces moments qu’il vient de vivre, des moments bien chargés en émotions positives.

Mais après ces deux années en argent, quels sont  les petits détails qui auront fait la différence cette année ? « Nous avions plus de puissance dans le bateau, nous savions, grâce aux résultats de nos tests ergomètres, que ça allait pouvoir nous aider à tenir la cadence du début à la fin. Et puis Maxime Demontfaucon a clairement apporté sa hargne, sa volonté de gagner, son esprit bagarreur qui nous avait peut-être fait un peu défaut auparavant », explique le Gérômois. Un petit supplément d’âme qui a permis aux quatre Français de partir en finale avec « un gros couteau entre les dents »… et de monter sur la plus haute marche du podium.

Pour Arnaud Tixier, cette médaille d’or « est une super réussite pour le club. C’est le résultat de 10-12 ans de boulot ». Une fierté pour l’ASG et son président qui avait bien du mal à cacher son émotion lors du traditionnel discours où il est revenu sur quelques uns de ses souvenirs les plus marquants en compagnie de son protégé. Un athlète accompli et un jeune homme exemplaire dont Arnaud Tixier a souhaité souligner « la désinvolture lors des entraînements, l’esprit d’équipe, le sens de la camaraderie, l’abnégation, la faculté à repousser ses limites, le sens de l’effort, l’intelligence et le fait de prendre l’aviron comme un jeu ».

Autant de raisons qui ont fait de lui un Champion du Monde aujourd’hui. Un champion qui espère ne pas en rester là. A 21 ans, il est encore plein d’avenir. Il poursuit ses études de kiné et espère pouvoir grimper dans le bateau de double poids légers en moins de 23 ans ainsi qu’en 4 de couple en France A. Mais l’objectif ultime est bien sûr une participation aux J.O 2016 de Rio. Un rêve un peu fou car en double poids légers, les Français ont le meilleur rameur du monde à l’heure actuelle en la personne de Jérémy Azou, et une densité d’athlètes quasiment sans équivalent sur la scène mondiale… Mais si sa santé le laisse tranquille, rien ne semble vraiment interdit à Thibault Lecomte !




Une réaction sur “Thibault Lecomte : « On s’est fait tellement plaisir ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *