Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Une nouvelle centenaire à Gérardmer !

image_pdfimage_print

DSC_0299-WEBDécidément, l’air de la montagne conserve merveilleusement bien. C’est en tout cas ce qu’a une fois de plus constaté le vice-président du Conseil général, Gilbert Didierjean, lors de sa dernière visite à Clair Logis pour célébrer le 100ème anniversaire d’une de ses résidentes : Suzanne Boulay. 

Une de plus à Gérardmer qui est, à priori, la ville qui en compte le plus dans le département. Gilbert Didierjean commence donc à avoir ses petites habitudes à Clair Logis et il a une fois de plus rejoint son compère conseiller général Gilbert Poirot, mais aussi Cathy Cénec, directrice adjointe du centre hospitalier, ainsi que Véronique Vincent-Viry, Conseillère Municipale déléguée à l’action sociale et au plan seniors.

Tout ce petit monde ainsi que quelques amis de Suzanne réunis dans la salle d’animation de la maison histoire de fêter l’événement comme il se doit et de retracer un peu le parcours de la centenaire. Née le 12 août 1914 au Tholy, elle est la 4ème d’une fratrie de neuf enfants.  au foyer de M. et Mme Perrin. Après être sortie de l’école primaire, elle est partie travailler à l’usine de tissage du Rain Brice. A 19 ans, elle avait uni sa destinée à celle de Denis Boulay et de ce mariage sont nés 4 enfants : Michel, Éliane, Bernadette et Nicole.

La guerre a bouleversé la petite vie de famille de Suzanne comme celle de tant d’autres à cette époque très dure, le conflit emportant ainsi la vie de son époux Denis. Seule et contrainte de trouver un emploi, elle sera alors une femme de courage et travaillera ainsi à la fromagerie du Tholy jusqu’à l’âge de la retraite en 1974. Une retraite qu’elle passe entourée de ses enfants qui la gâtent autant qu’elle le mérite. Ils lui donnent la joie de voir dix petits-enfants grandir et faire ainsi son bonheur.

Elle les reçoit toujours avec grand plaisir et connaîtra par la suite la joie d’être 18 fois arrière grand-mère ! En décembre 2002, elle s’installe à Clair-Logis où elle se lie d’une grande amitié avec Marcel Babel. Pendant de nombreuses années, ils font de grandes balades vers le lac et sur le marché de Gérardmer, et profitent des animations de la maison pour danser, ce que Suzanne n’avait jamais eu le temps de faire avant. Elle reçoit toujours la visite de sa plus jeune sœur Louise, 92 ans, toujours en forme olympique, ainsi que des filles de Marcel, de sa bru et de ses gendres.

Tout cela l’aide à arriver le 12 août dernier  à l’âge de 100 ans, ce dont elle peut être fière et ce qui lui vaut donc de recevoir le « diplôme de centenaire » créé par le Conseil Général en 2009. Gilbert Didierjean précisera au passage que les Français centenaires sont au nombre de 20 452 (dont 17 800 femmes) et que dans les Vosges, 63 centenaires ont reçu le diplôme du conseil en 2012 et 67 en 2013… Dont un véritable « vivier » en Perle des Vosges !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *