Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Les bons tuyaux de la piscine

image_pdfimage_print
IMG_7833-WEB

Baignade interdite….

Comme chaque année à la même époque, le complexe sportif de Gérardmer est actuellement fermé pour lancer les traditionnelles opérations d’entretien des lieux et de vidange de la piscine, le tout sans oublier quelques travaux indispensables en matière de sécurité et de santé des usagers.

Comme indiqué par J-Y Brault, la tuyauterie du grand bassin est passée de la fonte au PVC

Comme indiqué par J-Y Brault, la tuyauterie du grand bassin est passée de la fonte au PVC

Avec 3 semaines à disposition, les locaux sont ainsi libérés au maximum pour que les agents de la Ville soient à l’aise pour opérer aux 4 coins du site. « La majeure partie des travaux est réalisée par la régie municipale et les gros chantiers sont confiés à des entreprises. Cette année, le gros poste concerne le remplacement de la tuyauterie de reprise d’eau du grand bassin qui a été fait par Imhoff. L’an dernier, la même opération avait été réalisée sur le petit bassin. Nous sommes donc passés à un réseau en PVC », ajoute Jean-Yves Brault.

800 m3 d’eau

L’ancienne tuyauterie datait en effet de la création de la piscine inaugurée en juillet 1980. Il s’agissait d’un réseau en fonte qui a fini par être passablement détérioré, notamment par le chlore de l’eau, bien que cette dernière n’en contienne que très peu. Bien qu’il s’agisse d’une piscine traitée à l’ozone, une fine dose de chlore est nécessaire à hauteur de 0,7 mg par litre d’eau. Du chlore qui est intégralement neutralisé pour la vidange étant donné que les 800 m3 d’eau sont déversés dans le lac de Gérardmer. Une eau qui provient des Xettes pour le remplissage des bassins et de Ramberchamp pour le fonctionnement quotidien du complexe.

Petit check-up au niveau de la centrale de traitement d'air

Petit check-up au niveau de la centrale de traitement d’air

Autre gros poste cet automne, la réparation de la déshumidification  de la centrale de traitement d’air. Un appareillage indispensable à l’hygiène de la piscine et qui a tout de même un débit de 30 000 m3 d’air par heure ! « La norme  devrait cependant passer à 60 000 m3, on en a donc pas encore fini avec cette centrale », précise Jean-Yves Bault. Toujours au rayon de la piscine, notez également que la voûte de la chaudière bois utilisée pour le chauffage a été remplacée au printemps et que vous disposerez de toutes nouvelles douches à la réouverture.

30 000 m3 d’air

Jean-François Duval a rappelé qu'une réflexion été menée avec pour objectif la réhabilitation du complexe

Jean-François Duval a rappelé qu’une réflexion était menée avec pour objectif la réhabilitation du complexe

En effet, c’est dans le cadre d’une opération anti-légionelles que ces travaux sont menés. « Avant, l’eau était mitigée avant les douches et elle était tiède. Or, les légionelles se développent dans l’eau tiède. Désormais, il y a une arrivée d’eau chaude et une arrivée d’eau froide et les gens pourront librement régler la température de l’eau, comme à la maison, et sans risque de légionelles », explique l’adjoint au maire Jean-François Duval. L’éclairage des vestiaires va également être revu, le tout pour porter le budget total des travaux de cette année 2014 à environ 95 000 Euros.

Vers une réhabilitation globale

Rappelons enfin que l’entretien de la patinoire ainsi que du mur d’escalade est également effectué pendant cette période. Les prises du mur sont nettoyées et les points d’ancrage vérifiés, le Club Alpin Français se charge ensuite des tracés. Vous le constatez donc, 3 semaines, ce n’est pas du lux ! Mais il va sans doute falloir bien plus dans les années à venir : « Avec la nouvelle équipe municipale, nous avons engagé une réflexion concernant la réhabilitation du complexe dans son ensemble. Nous en sommes actuellement aux prémices, mais c’est un des points de notre programme auquel nous tenons », conclut Jean-François Duval.




3 réactions sur “Les bons tuyaux de la piscine

  1. Célibataire éxigeant

    Il faudrait également engager une réflexion afin de régler les problèmes d’entretient en novembre entre deux saisons touristiques…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *