Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Triathlon : que de monde

image_pdfimage_print
Beaucoup de monde à la sortie du parc à vélo

Beaucoup de monde à la sortie du parc à vélo

Le Triathlon International est un événement majeur pour la ville de Gérardmer. Comme le sont également La Fêtes des Jonquilles ou le Festival du Film Fantastique. Que de monde ce samedi sur les bords du lac pour assister au différentes épreuves proposées toute la journée. Outre les locaux, les vosgiens et lorrains attirés par la discipline, les organisateurs ont enregistré pas moins de 4 800 inscriptions toutes épreuves confondues. On peut considérer que ce sont au moins 10 000 personnes, peut-être 15 000 qui s’installent sur les bords du plan d’eau et des routes pour quelques heures mais surtout pour quelques jours  offrant ainsi à l’économie gérômoise un véritable coup de booste. On peut ne pas aimer le triathlon,  mais il faut reconnaitre à l’événement une attractivité sportive et touristique indéniable et  surtout importante en ces temps de vaches maigre. Rien d’étonnant d’ailleurs que l’épreuve soit installée depuis aussi  longtemps.

Et à la sortie de l'épreuve de natation

Et à la sortie de l’épreuve de natation




2 réactions sur “Triathlon : que de monde

  1. lavergne

    Bravo mais un regret, l’absence pour certains de savoir vivre et de respect des sites privés. mon épouse s’est vue qualifiée d’insultes et d’un « parle à mon c… » pour avoir demandé à un sportif de respecter un droit de parking. (n’oublions pas que les parkings privés sont soumis à l’impôt) D’autres ont fait des feux en installant des caravanes sur le parking de la Chanonière – des photos prise en témoignent – ce qui est interdit à des propriétaires qui brulent leurs déchets chez eux qui se voient gratifiés d’amendes. les services compétents avises ont répondu : »c’est le triathlon »…. Y aurait-il une loi ou des lois en fonction de … ?

    répondre
  2. Jean Mineur

    Vraiment une belle épreuve, l’environnement sportif est bien maîtrisé, mais gros bémol effectivement sur l’incivilité des gens, encore une fois dommage que l’on ne fasse pas les efforts pour garder à distance de l’évènement voitures, camping-cars et autres moteurs, ce n’est d’ailleurs pas que pour le triathlon mais ça devient une généralité à Gérardmer. La mise en place d’un plan de stationnement en périphérie et de circulation (par ex garder la rue Mitterrand piétonnière, flux automobiles entre boulevards de la Jamagne et d’Alsace, voire autres mais y penser ….) pourrait apporte des solutions ??? En tout cas bravo aux acteurs, pour l’éducation des gens y’a du boulot !!!!!!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *