Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Triathlon : un final olympique

image_pdfimage_print
Le vainqueur homme au micro de Vosges Télévision

Le vainqueur homme au micro de Vosges Télévision

Dans l’histoire du Triathlon, on aura rarement vu autant de monde sur les bords du lac. Le beau temps y est sans doute pour beaucoup associé à une belle affiche, on a envie de dire comme d’habitude. Avant de conclure deux jours particulièrement intenses en émotion avec le parcours olympique, place était faite dimanche matin au kids  ou enfant, aux amateurs et aux entreprises engagés dans  l’épreuve dite découverte. Beaucoup de participants avec des distances adaptées aux circonstances et à la capacité de chaque coureur. Le triathlon International de Gérardmer, au delà des performances réalisées par les professionnels ou les amateurs endurcis, c’est aussi un sport de masse.

La joie de la victoire

La joie de la victoire

 

 

 

 

En ce qui concerne le parcours découverte, on retrouve le gratin de la discipline, du triptyque. Il fallait s’attendre à une belle empoignade, elle a bien eu lieu. Lucas Reboul, un habitué des bords du lac s’est imposé mais à la bagarre avec un vosgien en la personne de William Haas de Uxegney et de Raphaël Couto de Walheim .Cela valait son pesant d’or.  Les trois hommes descendent sous l’heure et finissent avec une poignée de secondes d’écart, il ne sont séparés que de 30 secondes.

On ne le dira jamais assez, il y avait foule sur les bords du lac

On ne le dira jamais assez, il y avait foule sur les bords du lac

C’est les féminines, la course fut plus facile pour la belge Amber Rombaut qui s’impose en 1h, 5mn , 10 s devant l’alsacienne Claire Neff de Zillisheim et une autre française Jennifer Lozano de Franconville.

Pour le triathlon Olympique, Etienne Diemunsch s’imposait devant Bruno Frundenriech et Étienne Maillard en 2h 05 mn 46s alors que chez les dames, Camilla Pedersen, oui, c’est déjà elle qui a remporté l’épreuve de la veille, s’imposait facilement en 2h 23mn 50s : quel formidable exploit pour la danoise.

Le feu d’artifice sportif a bien eu lieu pendant tout le week-end à Gérardmer. Une fête du sport, une fête populaire.

Tous les résultats de dimanche :

 

 

 

Epreuve vélo pour les anonymes de la course

Épreuve vélo pour les anonymes de la course

 




2 réactions sur “Triathlon : un final olympique

  1. un exilé

    Bravo à tous les participants, sportifs et bénévoles. En revanche, Mr le journaliste, dans votre article vous parlez de l’épreuve olympique et faites état des résultats de l’épreuve découverte. Moins de 1h pour la distance Olympique, vivement les prochains JO pour des podiums vosgiens.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *