Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Une saison au fil des expositions (vidéo)

image_pdfimage_print

Stephen Charissou a eu le privilège de lancer la saison 2014-2015 des expositions de la galerie de la MCL de Gérardmer.

 

De gauche à droite : Stephen Charissou, le conseiller général Gilbert Poirot, Stéphane Lepoil et Delphine Aubry

Et comme l’a fait remarquer à juste titre le directeur Stéphane Lepoil, il s’agissait d’un événement marquant dans la vie de la Maison de la Culture et des Loisirs puisque, pour la première fois, l’établissement propose une saison pleine en matière d’exposition. Fort logiquement et pour marquer le coup, un petit livret détaillant les dates des expositions et les artistes qui investiront les murs de la galerie a été édité. Il est bien sûr disponible un peu partout à Gérardmer, à commencer par la MCL !

Daffo’s & The Gang

« Je tiens à remercier Delphine Aubry pour l’ensemble du travail qu’elle a effectué sur ce projet de saison complète qui a été mise sur pieds », précisait ainsi Stéphane Lepoil. Ce dernier a également présenté le groupe qui assurait l’animation musicale du vernissage. Il est composé de jeunes gérômois qui répondent pour l’heure au nom de « Daffo’s & The Gang » et qui fréquentent régulièrement la salle de répétition gérée par la MCL et mise à disposition au sein de la maison de la musique.

L’occasion de rappeler que la MCL poursuit sa mission d’éducation populaire à travers le soutien aux jeunes musiciens du secteur par exemple, ou encore en offrant la possibilité à des passionnés d’exposer leur petite production. C’est actuellement le cas avec Stephen Charissou, membre de l’atelier photos et administrateur de la maison pour qui c’était une grande première. Le jeune homme n’imaginait pas nécessairement exposer ses clichés issus de ses nombreux voyages. Mais poussé par l’enthousiasme de son épouse qui l’a également aidé à effectuer les petits retouches nécessaires à certaines photographies, il s’est lancé dans le grand bain.

Première expo en solo pour Stephen

Jusqu’au 30 septembre, vous retrouverez donc des portraits, des paysages, de nombreuses interactions entre l’homme et la nature, l’homme et l’animal, l’homme et la ville etc… Vous voyagerez de l’Inde à la Bolivie en passant par l’Argentine, la Bolivie ou encore la Nouvelle Zélande, le tout en noir et blanc ou en couleur et toujours en argentique… Alors n’hésitez pas une seconde, c’est un sympathique voyage qui vous attend à la MCL actuellement, un régal pour les yeux et même parfois pour l’esprit.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *