Search
vendredi 2 décembre 2016
  • :
  • :

I got « Gliz » ! Banjo-tuba-batterie, pour un trio improbable en concert

image_pdfimage_print

Dommage pour tous ceux qui ont manqué le rendez-vous « Rocky Wood » dimanche dernier, c’était tout simplement exquis. Mais l’agenda concert du Grattoir ne s’arrête pas là et se poursuit vendredi soir avec le groupe « Gliz », trio folk-rock en provenance de Besançon.

Concert vers 21 h 38 – entrée libre

Présentation : 

Gliz-nancrayPower trio improbable, GLIZ emmène son pack banjo-tuba-batterie très loin des sentiers habituellement battus avec ces instruments. Revenu d’un rêve rock entre l’Islande et la Louisiane, le trio crache à toute vapeur des paysages sonores sophistiqués et changeants. Avec ses vieux banjos électriques aux cordes effleurées, caressées, malmenées… une voix éraillée trempée à la mélancolie brutale, à fleur de peau…le cocher vous emmène de rivières en églises, de batailles perdues en théâtres décadents, des glaciers bleus à la touffeur des vallées oubliées… Une batterie épurée, qui va à l’essentiel : un groove incisif et fin, une énergie au service de rythmes ciselés, efficaces, du relief …on passera d’une rythmique hypnotique sur le dos d’un vieux canasson au beat moite d’une vilaine baston à Bâton-Rouge ! La chaleur magmatique et primitive d’un bon vieux tuba vient stabiliser l’harnachement. L’animal vivant mi-dompteur mi-tuba barrit un groove impeccable, impose ses nappes enveloppantes, puis se meut en didgeridoo, claque, rugit, vente, chuchote…

GLIZ, 3 bons sauvages à la détermination intacte, à découvrir !

Florent TISSOT // banjo chant Julien MICHEL // batterie Thomas SABARLY // tuba

https://soundcloud.com/gliz-2




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *