Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Gendarmerie : assurer sa mission malgré les réductions d’effectifs

image_pdfimage_print

 

Les Gendarmes de l’arrondissement de Saint Dié avaient choisi la Perle des Vosges pour célébrer avec un peu d’avances sur le calendrier la Sainte Geneviève.

 

3-WEBEt après le traditionnel office religieux qui s’est donc déroulé en l’église Saint Barthélémy, les quelques 200 Gendarmes présents ont pris la direction du grand salon de l’hôtel de Ville où ils ont été accueillis par les adjoints au maire de Gérardmer Marie-Rose Briot Pierre Imbert, Jean-François Duval, sans oublier le Sous-Préfet,Yves Camier et enfin les maires des communes concernées, David Valence en tête, maire de St Dié.

Et c’est l’adjoint Pierre Imbert, ancien pompier de la ville, qui a ouvert le grand bal des discours en remerciant l’ensemble des Gendarmes présents pour leur engagement, leur rigueur incarnée par le commandant de la compagnie de gendarmerie Cyril Guiboud Riboud. Une rigueur et une mission qui auraient pourtant pu être mises à mal, mais il n’en fut rien.

2-WEBEn effet, comme l’a rappelé le commandant, depuis quelques années, cette institution qu’est la Gendarmerie Nationale s’est vue profondément modifiée, notamment à travers son rattachement au Ministère de l’Intérieur. Pourtant, en dépit d’inquiétudes certaines et sans doute un peu légitimes, elle a même vu son rôle renforcé et ses missions réaffirmées par le Parlement.

Par ailleurs et en raison de coupes budgétaires, la compagnie de St Dié des Vosges voit désormais ses effectifs baisser pour pouvoir « fournir le meilleur rapport qualité-prix dans l’accomplissement de ses missions », pour reprendre les termes du Commandant. Difficile de constater qu’il faut aujourd’hui parler de rapport qualité-prix en ce qui concerne la mission de la Gendarmerie, structure au service des citoyens et de l’État. Les temps sont décidément durs.

Pour sa part, le Sous-Préfet Yves Camier a tenu à souligner le travail essentiel de la gendarmerie en zone rurale qui représente 50% de zone à défendre et 95% du territoire. Pas une mince affaire pour ces « Enfants de la République » pour qui l’heure était pour une fois à la détente en ce jour de sainte Geneviève qui s’est achevé par le traditionnel pot de l’amitié le vendredi 28 novembre dernier.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *