Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

La gérômoise Stéphanie Pierrat faite Chevalier de l’Ordre National du Mérite Alors heureuse !

image_pdfimage_print

Photographies : Christian Schirm.

C’est en présence d’une foule nombreuse composée d’élus, du personnel et de proches que Stéphanie Pierrat a été faite Chevalier de l’Ordre National du Mérite, par le Préfet des Vosges Gibert Payet. Nous y joignons nos sincères félicitations. C’est en même temps toute une famille qui est ainsi récompensée, Stéphanie symbolisant tout le travail réalisé en amont notamment par son père pendant de longues décennies.

SAM_0317“La remise d’une décoration officielle est toujours un moment plein de solennité et d’émotion pour le récipiendaire, bien sûr, mais aussi pour ses proches. Je tiens à vous dire, Madame Pierrat, que c’est bien volontiers que j’ai accepté d’être votre parrain en ce jour particulier qui marque votre entrée dans l’Ordre National du Mérite et je tiens d’entrée de jeu à vous adressez mes plus sincères et chaleureuses félicitations pour cette distinction » a énoncé Gilbert Payet, aux côtés notamment du maire François Nourry, de Patrick Lagarde, suppléant du Député François Vannson, et de Gilbert Poirot, Conseiller général de Gérardmer.

“Aussi, si vous le permettez, j’aimerais m’écarter quelques instants du protocole pour vous adresser mes plus sincères et chaleureuses félicitations pour cette distinction. Elle n’est que la juste reconnaissance de votre valeur et de votre réussite professionnelle, bien entendu, mais également celle de votre contribution à la santé économique de notre département, j’y reviendrai. Mais, elle est aussi un hommage à votre courage et à votre ténacité dans l’action, ainsi qu’à votre opiniâtreté et votre détermination à affirmer la place des femmes à un niveau de responsabilité où elles mériteraient d’être davantage représentées. Par votre engagement, Madame Pierrat, vous êtes véritablement un exemple pour toutes les femmes, ainsi qu’une source de fierté pour la France et les Vosges ».

« En 1991, alors que vous avez encore tout à apprendre de ce métier, vous n’hésitez pas à reprendre, et cela avec beaucoup de courage,  la charcuterie créée en 1892 par votre arrière grand-père, Emile Pierrat, et à créer un atelier de charcuterie-salaison. Dès ces débuts, votre affaire est marquée du sceau de la réussite. Votre entreprise – qui, je le rappelle, assure la transformation, le conditionnement et les livraisons chez les commerçants et les particuliers – se développe rapidement et, très vite, ce sont cinq salariés qui sont embauchés. Ils sont 47 aujourd’hui. Ce succès tient à vos qualités humaines, qui font que les gens aiment à venir consommer chez vous, mais également à votre sens aigu des affaires. Un sens des affaires qui vous pousse : à parfaire vos connaissances et à suivre une formation de gestion d’entreprise, à rechercher de nouveaux marchés”.

“Ce sont ces deux éléments conjugués, qualité de gestionnaire et découverte de nouveaux marchés, qui font vous devez ouvrir un second atelier au Val- d’Ajol, vous agrandissez vos locaux, en l’an 2000, afin de permettre à vos salariés de travailler dans des conditions optimales”.

“Tout au long de ces années, Madame Pierrat, par votre travail acharné, vous n’avez eu de cesse de contribuer à la bonne image des Vosges. En démontrant, tout d’abord, la bonne santé et le dynamisme de nos secteurs agricoles et agroalimentaires, qui emploient, je le rappelle plus de 10 000 personnes. S’agissant plus-particulièrement de l’agroalimentaire, dont vous faites partie, ce sont même plus de 10 % du total des salariés vosgiens qui travaillent quotidiennement dans les entreprises du secteur, parmi lesquelles quelques grands fleurons contribuant, ensuite, à la préservation de l’environnement, un intérêt qui se traduit jusque dans la conception même des locaux de votre entreprise qui bénéficient d’un système de récupération de la chaleur et de recyclage des fumées ».

“En œuvrant, enfin, à la pérennité de nos productions locales. En effet, pour vous l’approvisionnement chez les producteurs locaux est un gage de qualité. C’est donc tout naturellement que vous avez fait en sorte de privilégier circuits court dans votre travail et que vous avez eu à cœur de mettre en valeur ces produits. J’ai à l’esprit la belle vitrine d’intérêt gastronomique que représente cette station gourmande que vous avez créée pour permettre aux visiteurs et aux touristes de découvrir la variété de nos productions locales, à commencer par ce jambon fumé au sapin des Vosges que vous avez tout d’abord expérimenté dans votre cuisine familiale”.

“Aussi, Madame Pierrat, c’est fort logiquement, au vu de ces réussites et de ces engagements que de nombreux prix sont venus récompenser votre travail. Je pense ainsi à la médaille de bronze du Salon de l’Agriculture de Paris 2010 décernée pour la qualité de votre saucisse fumée lorraine. Mais, je pense aussi à cette médaille du mérite agricole qui est venue en janvier 2006, récompenser votre contribution au tourisme agricole et à l’emploi dans un bassin fragilisé par les mutations industrielles successives. Aujourd’hui donc, Madame Pierrat, à travers cette insigne de Chevalier de l’Ordre National du Mérite que je m’apprête à vous remettre, un nouveau chapitre de cette histoire pleine de succès s’ouvre pour vous. Pour cela, je vous renouvelle mes félicitations les plus sincères. En effet, cette décoration a un sens plus profond que la simple reconnaissance de votre action par l’Etat. Bien plus que cela, elle est la marque d’une ambition, celle de voir nos valeurs républicaines, portées par des citoyens humbles et investis tels que vous, perdurez”.

“Aussi, Madame Pierrat, dorénavant Chevalier de du Mérite et ambassadrice de ces valeurs, je compte sur vous pour perpétuer celles-ci et respecter le devoir d’exemplarité des titulaires de cet ordre”. “Au nom du Président de la République, nous vous faisons Chevalier de l’Ordre National du Mérite”.

 




4 réactions sur “La gérômoise Stéphanie Pierrat faite Chevalier de l’Ordre National du Mérite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *