Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Suzanne Boulay nous a quittés Une centenaire vient de s'éteindre à Gérardmer

image_pdfimage_print

C’est avec peine que nous avons appris le décès de Suzanne Boulay, survenu ce lundi 10 novembre à la maison de Clair Logis où elle avait récemment célébré son 100éme anniversaire.

1-WEBNée Perrin le 12 août 1914 au Tholy, elle était issue d’une fratrie de 9 enfants. En octobre 1933, elle prit pour époux Denis Boulay. De leur union sont nés quatre enfants : Michel, domicilié au Tholy ; Éliane, épouse Daniel, résidant à St Amé, Bernadette, épouse Noël résidant au Tholy ; et Nicole, épouse Pierrel qui réside à La Forge. Le cercle familial de Suzanne s’est par la suite agrandi et elle était l’heureuse grand-mère de de 10 petits enfants et 18 arrière-petits-enfants.

Femme forte, courageuse, la vie de la défunte n’aura pas été un long fleuve tranquille. Comme beaucoup d’hommes et femmes en son temps, elle a ainsi commencé à travailler très jeune à l’usine de Tissage du Rain Brice, époque à laquelle elle rencontra Denis. C’est à la Fromagerie Bongrain-Gérard du Tholy qu’elle poursuivra sa carrière professionnelle. En 1945, alors que la guerre s’achève, elle aura la douleur de perdre son mari Denis. Suzanne devra alors subvenir seule aux besoins de sa famille. En 1974, elle aura enfin le plaisir de goûter aux joies d’une retraite ô combien méritée. Cependant, elle devra de nouveau faire face à de tristes événements avec le décès accidentel de sa petite fille Christine en 1997, puis en 2012 de son gendre, époux de sa fille Éliane.

C’est en 2002 que Suzanne s’installera à Clair Logis où ses enfants venaient régulièrement lui rendre visite. Le personnel de la maison appréciait en elle sa gentillesse et son caractère agréable, mais aussi son dynamisme lorsqu’il s’agissait de prendre part aux diverses animations proposées aux résidents.

Pour son 100éme anniversaire et comme le veut la tradition dans le département, Suzanne avait eu le plaisir de recevoir la visite de Gilbert Didierjean, vice-président du Conseil Général, Dominique Chenal, chargée de la mission centenaire, Gilbert Poirot, conseiller général du canton, et Véronique Vincent-Viry, conseillère municipale déléguée représentant la municipalité gérômoise.

Au cours d’une petite cérémonie en son honneur et en présence de la directrice adjointe du centre hospitalier gérômois Cathy Cénec, Suzanne Boulay s’était vue remettre des mains de Gilbert Didierjean son diplôme de centenaire. Un moment de convivialité qu’elle avait appréciée à sa juste valeur. L’occasion pour le vice-président de revenir sur la longue vie de cette femme exemplaire qui vient de nous quitter.

Ses obsèques seront célébrées ce mercredi 12 novembre à 14 h 30 en l’Eglise de Le Tholy.

Nos condoléances à sa famille.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *