Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Colette Féminias n’est plus

image_pdfimage_print

De Nancy, nous apprenons avec peine le décès de Colette Féminias, survenu le 15 décembre dernier. La défunte née Schwartz a vu le jour le 19 juin 1929 à Dijon où elle demeura et travailla quelques temps  dans une biscuiterie de la cité bourguignonne. Le 14 juin 1946  elle prenait pour époux Louis Féminias, électricien à Gérardmer lui même décédé en 1995.

Le couple installé au Tholy prit rapidement la direction des Hagis où il devait  avoir 5 enfants : Patrick, Maryse, Michelle, Thérèse qui habite tous les 4 sur les bords du lac et José.  Colette Féminias en qualité de mère au foyer s’occupa des tâches familiales et de l’éducation de ses  5 protégés : elle avait eu également  la chance d’avoir 3 petits-enfants et 5 arrières-petits enfants. La défunte était connue pour être une personne particulièrement paisible.

Ses obsèques seront célébrées le jeudi 18 décembre à 14h30 en l’église de Gérardmer. Son corps repose au funérarium impasse des granitiers où la famille reçoit.

A sa famille et ses proches nos sincères condoléances.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *