Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Volley : Gérardmer passe au travers de son derby

image_pdfimage_print

 

Match en retard comptant pour les matchs aller

Défaite 3 sets à 1 Face à Saint Dié

Le score : 21-25/23-25/25-23/13-25

Six de départ : Albrecht, Bonne, Rouhier, Lahalle, Maitre, Mengel

L’équipe première de l’ASG volley aura une fois de plus payé cher son manque de constance et de régularité face à leur voisins Déodatiens vendredi soir. Dans ce match en retard du championnat et en dépit d’une belle prestation pleine d’espoir face à Châtel la semaine précédente, les hommes de Florian Maître ont loupé le coche face à un adversaire du soir qui n’a pourtant pas impressionné mais qui a fait le travail.

C’est d’ailleurs sans doute ce qui a fait la différence dans cette rencontre relativement équilibrée au final. Contrairement aux visiteurs qui avaient d’ailleurs rappelé pour l’occasion un homme d’expérience en la personne de l’ex-Gérômois Sébastien Claude, les Gérômois ont rarement su enfoncer le clou, beaucoup trop rarement… Ajouter à cela un premier set en mode « diesel » permettant à Saint Dié de prendre les commandes, cela fait beaucoup pour pouvoir espérer remporter une partie.

Le deuxième set sera un peu moins à sens unique avec tout d’abord un bon départ des jaunes et verts qui mèneront 5-0 et conserveront leur avance jusqu’à 17-14 avant que la machine ne se grippe en réception et à la conclusion. Le renversement de situation sera terrible et Saint Dié, grâce à quelques belles séries, repassera devant en prenant jusqu’à 5 points d’avance. Un petit sursaut de l’ASG permettra d’éviter un score cruel mais pas la perte du set.


Mené 2 manches à rien, la messe aurait pu être dite. Mais les Gérômois, pas totalement abattus, ont bien entamé le 3éme set. Un volume de jeu un peu plus conséquent et une belle prestation de Rouhier dans la dernière ligne droite, il n’en a pas fallu plus pour que l’ASG empoche le 3éme acte. Comme quoi, ça ne tient parfois pas à grand chose… Cela ne tient tellement à rien que la brève embellie ne durera pas bien longtemps, les espoirs des locaux étant rapidement balayés dans la 4éme manche nettoyée vite-fait bien fait par des Déodatiens pressés de se retrouver à la buvette et qui repartent donc avec les trois points de la victoire bonifiée sous le bras, et franchement, c’est pas volé !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *