Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

La Laïcité, « une valeur fondatrice de la République » L'arbre de la laïcité a été inauguré ce week-end. Une manière pour ceux qui en sont à l'origine de se tourner vers l'avenir

image_pdfimage_print

IMG_8944-WEB

Samedi matin, les élus gérômois et les associations à l’origine du projet s’étaient réunis du côté du parc Garnier afin d’inaugurer officiellement l’arbre de la solidarité sur les branches duquel « la discrimination ne s’accrochera pas ».

La laïcité, une valeur essentielle aux yeux d u maire de Gérardmer et de la Municipalité

La laïcité, une valeur essentielle aux yeux du maire de Gérardmer et de la Municipalité

Rappelons en effet  que la Ligue des Droits de l’Homme, La Fédération des Délégués de l’Éducation Nationale ainsi que la Ligue de l’Enseignement avaient souhaité unir leurs forces pour donner vie à ce projet destiné à réaffirmer cette valeur essentielle et « fondatrice de la République aux côtés de la liberté, de l’égalité et de la fraternité » pour reprendre les mots du maire de Gérardmer, premier à intervenir lors de l’inauguration de l’arbre.

Et de poursuivre avec cette citation de François Mittérand : « On est pas libre quand on vit dans la jungle ». Un premier magistrat pour qui il est important de lutter, d’oeuvre pour ses valeurs qui sont trop souvent mises à mal dans une société actuelle « troublée, où l’émotionnel et l’hyper-médiatisation tentent de régner en maître sur la jeunesse pour la dominer.

IMG_8935-WEB« La laïcité représente la liberté de croire ou pas. Elle est indispensable dans la lutte contre les discriminations de tous bords et permet de dépasser les différences », ajoutera dans son intervention Stessy Speissmann. Des propos prolongés par les représentants des trois associations largement représentées pour cette inauguration attendue avec impatience.

Car cet arbre doit contribuer, auprès de ceux qui le contempleront, à se poser la question du fondement la laïcité. Une laïcité que Lucienne Girard, membre des DDEN, a décrite comme mise à mal, « notamment dans le milieu scolaire. Depuis 2009, des milliards sont donnés au établissements privés, une démarche qui va à l’encontre de ce qu’avait établi Jules Ferry. Au niveau social, c’est pareil avec notamment le financement de lieux dédiés à la religion, une démarche qui pousse au communautarisme ».

Lucienne Girard est intervenue pour rappeler que la laïcité était régulièrement attaquée

Lucienne Girard est intervenue pour rappeler que la laïcité était régulièrement attaquée

Ceci alors que, comme il l’a été évoqué samedi matin, Ernest Renan lors de sa conférence de mars 1882 exposait sa vision d’une nation : « Un héritage culturel commun, une volonté de vivre ensemble et d’adhérer à des valeurs communes ». En réaffirmant l’importance de la laïcité, les association présentes et la Ville de Gérardmer, souhaitent ainsi se tourner vers l’avenir.

« Vers l’avenir et donc vers la jeunesse. Nous devons agir pour et avec les jeunes qui feront la France et l’Europe de demain », conclura Jacky Dumont, vice-président de la Ligue de l’Enseignement. Si l’Arbre de la Laïcité est un Araucaria Araucana du Chili également nommé « le désespoir des singes », c’est pourtant bien l’espoir qu’il représentera aussi. L’espoir que la flamme de la laïcité ne s’éteigne jamais, mieux, qu’elle redouble d’intensité.

IMG_8946-WEB




21 réactions sur “La Laïcité, « une valeur fondatrice de la République »

  1. Jean Mineur

    Les églises érigées avant la loi de 1905 sont devenues propriétés de l’Etat, qui les prête gatuitement aux églises. Depuis, elles sont entretenues à ses frais.
    Il n’en est pas de même pour les lieux de culte construits après le vote de la loi : ils doivent être financés et entretenus sans que l’Etat ne leur vienne en aide.

    répondre
  2. David

    Tout est dans les symboles actuellement.
    Pourquoi d’abord avoir choisi un Araucaria Araucana du Chili, qui porte comme nom commun « désespoir »? Certes, c’est tout à fait d’actualité…

    On a aussi tendance à oublier l’essentiel. Cet arbre vit dans un pays au climat tempéré. Il est réputé « semi rustique » en France, soit résister à du -12°, exceptionnellement moins si le froid n’est pas trop durable.
    J’ai des craintes sur sa survie.
    Résistera t-il longtemps au climat de Gérardmer.
    Ou bien les services des parcs et jardins devront-ils l’emmailloter chaque hiver? Ça va être joli comme tout ce sapin imitation plastique, déguisé en bonhomme de neige.
    En attendant invoquons, mes frères et sœurs, Saint ROCH, patron des végétaux, Saint FIACRE, patron des jardiniers, Sainte RITA pour les causes perdues, la clémence des cieux… essayons aussi la météo hivernale.
    Heureusement, le réchauffement climatique va nous arranger tout cela. Bientôt des palmiers au bord du lac, pour faire comme sur la promenade des anglais.

    répondre
    1. made

      En balade vers le syndicat, le tholy ou même le haut du tôt … on peut rencontrer, à condition d’être attentif, plusieurs magnifiques spécimens d’araucarias qui se sont adaptés aisément à notre climat.
      Quand au choix de cet arbre pour symboliser la laïcité, il me semble être celui d’un esprit facétieux; vos commentaires désapprobateurs le prouvent : se frotter aux croyances religieuses nécessite de ne pas en craindre les piques!

      répondre
      1. FR

        Plus les socialistes trahissent leurs électeurs et baissent leur pantalon devant les patrons, plus ils nous font croire que l’ennemi, ce sont les curés.

        répondre
  3. MILION

    les nouveaux religieux de la Laïcité croient que leurs icônes comme cet arbre d’ailleurs ,sont plus tolérables que nos crèches de Noël ou nos Saint-Nicolas;mais cet arbre cache la forêt de religions importées qui sont des idéologie totalitaires au même titre que le nazisme ou le communisme;ne soyons pas naïfs! Un sapin ou un chêne avait plus de symbolisme ; ou même un saucisson !!!

    répondre
  4. Gilles CHIPOT

    Laïcité égale tolérance et respect de l’autre et de sa religion.
    En France, curieux de voir le gout qu’aura cette mayonnaise dans trente ans.

    répondre
  5. DEBREUX Claudine

    Laïcité : liberté.
    J’ajouterais RESPECT et TOLERANCE.
    N’acceptons pas seulement la religion lorsqu’elle nous arrange (jours fériés…)
    Dans ces temps un peu moroses, cet arbre, signe de Vie, aurait pu avoir un autre nom plus rassembleur :
    Celui du BONHEUR.

    répondre
  6. Gilbert Schloesser

    Pour moi la Laïcité est respect de l’autre dans toutes ses dimensions, bien sûr religieuse, mais aussi économique.
    En effet, sommes nous vraiment dans une République Laïque quand autant de gens sont au bord du chemin, et qu’il existe des écarts tels de richesses?
    C’est aussi je crois, le respect de la planète…
    Etre laïque pour demain, c’est pour moi, non pas un respect de l’autre statique, mais plutôt un respect de l’autre actif, pour le connaître, le reconnaître..

    répondre
    1. genatio

      je ne vais pas commenter ces propos d' »1 autre siècle » lorsque les journaux des 2 camps(laïques et catholiques) ,entre 1870 et 1914,regorgeaient de passes d’armes entre partisans du »curé et de l’instit »…mais 1 détail m’amuse… »notre arbre de la LAICITE »,est érigé entre l’école NOTRE DAME et le PRESBYTERE

      répondre
      1. Alexis Martin

        Implantation très politicienne. On fait plaisir aux partisans de la laïcité sans trop se fâcher avec les catholiques. Je trouve ca fabuleux.

        répondre
  7. rogers

    Par pitié , arretez de nous rabattre les oreilles avec la laïcité !!! A ceux pour qui ,cette laïcité doit etre appliquée avec la plus grande rigueur , je dirai : commencez par ne plus prendre le calendrier de la poste qui mentionne les jours fériés religieux ,n’allez plus chez le pharmacien qui a une croix verte au dessus de sa porte, ne prenez plus comme jour férié que le 1er mai (bien qu’à l’origine ce soit une fete idéologique )interdisez les étoiles dans le ciel ,les croissants chez le patissier(etc…etc… et bien sur plus de sapins fin décembre ,ni de cloches mi avril .Depuis 1905 tout se passait très bien jusqu’à ce que quelques ultras idéologues essaient de nous imposer une laïcité dictatoriale .Pour précision , je ne suis adepte d’aucune religion car pour moi , elles ( les religions , et les idéologies, y compris la laïcité ) ne sont que des fourmillières d’extrémistes .
    Roger Toussaint

    répondre
  8. FR

    La laïcité, telle qu’elle est pratiquée à notre époque, est d’abord haine viscérale de toute forme de visibilité religieuse, mais cette haine se concentre surtout sur les signes de la présence catholique (relire les propos de Lucienne Girard).

    Les politiciens ont un besoin très urgent de recréer une forme de pensée magique qui les exonérerait de plusieurs décennies de reniement et de trahison, et attirerait l’attention du public sur des considérations sans grand risque politique pour eux-mêmes.

    Pour cela, rien de tel que la cible catholique et la martingale de la « laïcité ».

    répondre
  9. Gilbert Schloesser

    Le problème c’est que le sujet est trop souvent abordé par la référence aux religions. C’est oublier je pense, que le combat historique républicain et laïque est un combat, d’abord, pour l’émancipation citoyenne…
    Nous ne sommes plus en 1905 et, il me semble qu’il est temps d’aborder le sujet autrement, par rapport à la société qui nous entoure, où bien des combats restent à mener pour plus d’émancipation citoyenne…pour plus de respect des uns et des autres…

    répondre
    1. genatio

      on ne peut pas dire que les propos de mme GIRARD (que je ne connais pas_tant mieux_ et qui ne semble pas connaitre l’état d’esprit des Géromois!!) soient respectueux …qu’elle reste chez elle et ne sème pas la »zizanie »(comme DETRITUS…) dans une ville où il fait bon vivre et où la tolérance règne encore,grace à la richesse d’1 tissu associatif dont nous pouvons être fier…pourvu que ça dure!!!
      daniel GENATIO.

      répondre
    2. made

      Effectivement, régulation nécessaire visant entre autre au respect des croyances de chacun, la laïcité est là avant tout pour nous protéger et nous permettre une liberté de choix. Merci de nous le rappeler.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *