Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Santé – Médecins urgentistes et libéraux en grève pendant les fêtes Mieux vaut ne pas tomber malade, le mouvement sera suivi

image_pdfimage_print

 

Les médecins urgentistes d’une part et médecins libéraux, généralistes et spécialistes d’autre part seront en grève pendant les fêtes de Noël. Des revendications différentes pour les uns et les autres mais un même résultat à savoir des perturbations dans les services de santé, les mouvements s’annonçant très suivis.

L’AMUF a  appelé les urgentistes de France à se déclarer grévistes et à préparer le mouvement de grève illimitée lancé conjointement avec les médecins CGT, qui débutera le lundi 22 décembre 2014 à 8 heures. Elle précise que bien que respectant  le mot d’ordre de grève des médecins libéraux ses revendications sont différentes. Elle souhaite en effet la signature d’un protocole d’accord avec le gouvernement reconnaissant le décompte en heures du  temps de travail avec un maximum de 48 heures par semaine comme le prévoit la législation européenne, la norme devant rester 39 heures hebdomadaires et le différentiel entre 39 et 48 heures devant ouvrir droit à une rémunération supplémentaire. Autre revendication, la réorganisation territoriale de l’offre de soins mais sans réduction du nombre de lignes de garde dans les services d’urgence et les Samu-Smur.

Les médecins libéraux quant à eux fermeront leurs cabinets et feront une grève des gardes à compter du mardi 23 décembre et ce jusqu’au 31 décembre.  Leur couroux concerne la loi de santé de Marisol Touraine dont l’examen au Parlement a été repoussé au printemps. L’ensemble des syndicats représentatifs des généralistes demandent également la revalorisation des consultations.




2 réactions sur “Santé – Médecins urgentistes et libéraux en grève pendant les fêtes

  1. Alexis MARTIN

    Ils ont raison, Marisol est en train de faire la même connerie qu’en Italie, où pour être bien soigné, une petite enveloppe…
    Souvenez-vous des affiches de campagne de François Mitterrand en 1981 : « Quand les riches sont soignés mieux que les pauvres, moi, François Mitterrand, je dis que ce n’est pas juste », elle devrait les relire.
    La plupart des médecins avec lesquels je travaille appliquent déjà le tiers payant en n’encaissant le chèque que quelques jours après la consult, le système actuel de FSE permet un remboursement en qqs jours seulement, faut arrêter le tout gratuit pour tout.
    Si demain il y a tiers payant généralisé, j’irai 4 fois par semaine dire bonjour à mon médecin et l’inviterai à passer ma carte vitale, à défaut d’augmenter le C…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *