Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

AOEISV : fédérer les forces du massif

image_pdfimage_print

Présidé par Pierre Sachot, l’Association pour l’Organisation d’Epreuves Internationales de Ski dans les Vosges a tenu son assemblée générale ce vendredi à la Maison de la Montagne. Au programme : une course FIS le mardi 17 février prochain.

Pour les novices, rappelons que l’AOEISV a été créée il y a près de 8 ans dans le but d’aider les clubs vosgiens à accueillir des manifestations d’envergure internationale. « L’objectif est vraiment de fédérer les clubs, de mutualiser les moyens financiers et humains à travers cette structure qui est notamment un atout pour pouvoir aller chercher des subventions auprès des communes et autres instances par exemple », souligne Pierre Sachot.

Comme le faisait remarquer Hubert Gourguillon et Pierre Sachot, le stadium de la Mauselaine est splendide, ne manque plus que la neige pour que le 19 février prochain soit une belle fête.

Et Franck Lemaire, Directeur de l’ESF locale, d’ajouter : « C’est sur ce modèle que les clubs fonctionnent dans le Jura avec une association identique ». En 2013-2014, les Vosges n’ont cependant pas accueilli de rencontres nationales car les courses proposées avaient lieu en pleine période de vacances scolaires : « Les stations ne disposent pas de suffisamment de pistes ici, la perte financière serait trop importante, on ne peut décemment pas leur demander ce sacrifice », expliquait ainsi Hubert Gourguillon, membre de l’AOEISV et président de l’ASG Ski Alpin.

ASG qui devrait donc recevoir une course FIS dames le 17 février prochain. Un appel général sera lancé à tous les autres clubs vosgiens sans exception pour assurer la logistique de cette journée, l’association fournissant une bonne partie du budget nécessaire. Les forces vives de Ventron ou encore la Bresse pour ne citer qu’elles devraient logiquement se joindre à la fête, sans oublier le précieux soutien de la station de la Mauselaine et de l’ESF. « Par la suite, nous allons travailler dans la perspective de proposer une tournée vosgienne au niveau des épreuves alpines comme nous l’avions déjà fait il y a quelques années », concluait Pierre Sachot.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *