Search
vendredi 2 décembre 2016
  • :
  • :

Clair Arthur et le théâtre : une longue et belle histoire en couleur

image_pdfimage_print

Changement d’univers, changement d’esprit, changement de style pour cette nouvelle exposition à la MCL de Gérardmer qui accueille désormais Clair Arthur.

Une exposition un peut moins engagée et caricaturale qu’une partie de son travail pour Clair Arthur dont les oeuvres seront visibles jusqu’au 25 janvier

C’est donc l’artiste aux multiples facettes désormais basé à Épinal qui succède à Vincent Ganaye à la galerie de la Maison de la Culture du 9 au 25 janvier. Il vous propose une sélection d’œuvres grand et moyen format à base de collages de pages issues d’ouvrages anciens pour créer un support original et idéal pour des peintures colorées. Colorées et surtout qui explorent un thème qui a toujours fait partie de l’univers de Clair Arthur : le théâtre, la théâtralité, la scène.

Delphine Aubry a largement contribué à la venue de l’artiste à la galerie de la MCL

« Venu de Paris, j’avais d’ailleurs tenté de faire quelque chose autour du théâtre pendant la période où j’ai vécu à Gérardmer pendant 5 ans. Mais je n’avais malheureusement pas reçu le soutien ni l’enthousiasme nécessaire, on m’avait un peu tourné le dos et c’est bien dommage », explique Clair Arthur. Mais cela n’aura pas suffi à le décourager, bien entendu. l’artiste travail actuellement à la mise en scène d’un nouveau spectacle alliant musique et théâtre qui sera d’ailleurs joué prochainement en Perle des Vosges.

Mais revenons-en à nos petits moutons. Cette exposition « est moins hermétique, moins caricaturale qu’une partie de mon travail, moins engagée aussi », soulignait Clair Arthur lors du vernissage qui s’est déroulé vendredi soir à la MCL. Un habituel rendez-vous où l’on retrouvait le directeur de la MCL Stéphane Lepoil, la responsable de la communication Delphine Aubry qui avait pris contact avec l’artiste qu’elle connaît bien, ou encore Sabine Lesur qui a écrit le livre « Vosges, Terre de Papier », ouvrage illustré par… Clair Arthur !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *