Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Conseil de reprise, conseil sans surprise Par procuration sur fond de questions diverses

image_pdfimage_print
Minute de silence pour le Conseil Municipal en mémoire de Fred Dieudonné

Pour ce conseil municipal de reprise, pas vraiment de surprise à l’ordre du jour. Cependant la réunion de travail a débuté sur une note bien triste, le maire Stessy Speissmann revenant sur le décès de Fred Dieudonné en demandant aux élus de faire  une minute de silence en mémoire du disparu.  » C‘était un ami, un collègue de travail , sérieux, engagé, volontaire depuis 22 ans qu’il était au service de la collectivité« . Le 1er conseil de l’année 2015 pouvait débuter.

Petite surprise tout de même pour le maire au moment des procurations  » Madame Sophie Della Maria, absente, m’accorde son vote «  précise Stessy Speissmann » je suis très étonné mais son courriel est clair. Elle dit faire confiance au maire de Gérardmer  sur cet ordre du jour. C’est parfait !

Le groupe de travail a planché sur l’arrêt du projet d’aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine. C’est presque un sujet tabou pour les gérômois dont la ville, sa reconstruction et son évolution depuis la dernière guerre a suscité bien des débats et des commentaires.

Le dossier est vaste. Après délibération du conseil municipal en date  de janvier 2007 prescrivant une révision du Plan d’Occupation des Sol devenu aujourd’hui Plan  Local d’Urbanisme (enfin pas en ce moment ), la décision entrainait dans son sillage une révision de la Zone de Protection du Patrimoine Architecturale, Urbain et Paysager afin d’affiner un diagnostique en dressant un état des lieux  et  hiérarchisant les enjeux…..

De commissions locales en consultations départementales et régionales, le projet met en évidence des points très précis tel que le lac, considéré comme le joyaux paysager des Hautes-Vosges…… On sait aussi que Gérardmer est constituée d’un patrimoine  fait d’un mélange d’architecture ordinaire et d’exception. C’est pour cette raison que les élus ont identifié 7 secteurs afin de garantir une évolution maitrisée…..Le Phény et ses alentours en acensements, l’écrin boisé du lac, le centre ville qui se décompose en 4 sous-secteurs, les coteaux urbanisés, les bords du lac  et les équipements publics, la ville parc ou secteur de villégiature et enfin, la ville dite de reconstruction….

Dans le cadre d’une évolution constante, il faut considérer certains immeubles et constructions en fonction des éléments de classement. Compte tenu des diagnostics définis et des mises à disposition de documents publics, le conseil a décidé d’arrêter le projet d’aire de mise en valeur.

Le FabLab :

les élus ont ensuite mis le cap sur le  Fab Lab ( voir notre précédent article sur le sujet http://gerardmerinfo.fr/?p=33815

Sur sa future installation au 2ème étage de la médiathèque après étude laissée au cabinet Wikinova de Jacques Leléon. C’est la formule associative qui a été choisie pour son fonctionnement et pour un coût d’installation qui s’élève à 100 000 € répartis sur les 3 années à venir. L’association doit être soutenue par la commune pour un résultat négatif en années 1 et 2 (21 391 € et 7 816 €) et pour un compte excédentaire la 3ème année ( 12 774 € sur la base d’un CA prévisionnel) et l’emploi de 3 personnes. Les élus ont choisi d’ouvrir le FabLab au 1er juillet prochain  avec un accompagnement avant la mise en service de Wikinova. Ainsi le maire a proposé de signer une nouvelle convention avec l’entreprise de Jacques Léléon dans le cadre de ce même accompagnement pour un montant de 14 500 €.

« Pourquoi continuer avec  ce même cabinet  » commente Eric Defranould « c’est le genre de situation qui me hérisse le poil surtout compte tenu de la note d’un montant de 500 € HT par jour. En commission Monsieur Leléon m’a répondu qu’à Paris c’est au moins le double, justement on n’est pas à Paris »

Réponse du mairie « d’abord, il s’agit d’un cabinet et pas d’une seule personne….Ensuite l’étude et la mise en place demandent beaucoup de consultations extérieures et la recherche de porteurs de projet est longue ».

Eric Defranould de poursuivre   » je suis bien sûr pour ce genre d’initiative, mais je crois un peu au pire ».

Pour Michel Durand  » ça sent un peu le copier-coller tout ça »

Il y aura bien un FabLab à Gérardmer soit un laboratoire de recherche et d’étude pour toute personne initiatrice et porteur d’un projet.

Questions diverses :

En fin de conseil, comme le veut la tradition deux questions diverses ont été posées à la majorité.

La première est à mettre à l’ordre de Michel Durand pour le  groupe Gérardmer Perle d’Avenir.

« Je propose d’instaurer une cellule de l’emploi qui serait en relation avec tous les acteurs locaux  que sont : Pole Emploi, la Chambre des Métiers, la CCI, les employeurs….Et pourquoi pas organiser un ou deux forums sur le même thème dans l’année ».

Réponse du 1er magistrat :

 » La cellule emploi existe déjà  elle est composé du Maire, d’Hervé Badonnel et de deux agents de la Direction Générale des Services qui assurent le lien avec les acteurs locaux pour une quarantaine de RDV depuis le début du mandat. Les demandes  concernent aussi bien, les créations, les reprises ou projets d’entreprise. Nous avons tout cela à votre disposition. Quant à la question  du forum, je vous propose de formuler votre demande plus en profondeur et de la soumettre lors de la prochaine commission des finances et de l’économie.

La seconde question diverse était soumise par Eric Defranould pour le groupe  » Gérardmer Solidaire »

« Suite à la motion votée par le conseil municipal de Liézey, soutenue par le Conseiller Général Gilbert Poirot et l’association des parents d’élèves contre la fermeture de l’école  et du RPI, notre liste soutient cette même motion et je souhaite connaitre votre position sur les menaces de fermetures ».

Nouvelle réponse du maire

« Les équipes successives ont toujours eu à cœur de défendre les postes d’enseignants  en s’opposant aux fermetures. En 30 ans les effectifs dans les écoles publiques sont passés de 953 élèves à 539 pour la rentrée 2014-2015…sur 27 classes. La prévision pour septembre prochain est encore à la baisse avec 513 enfants.. Nous sommes e-dessous du seuil départemental avec 18/19 au lieu 20/22 élèves. J’ai déjà rencontré l’inspectrice de circonscription  avec le maire de Liézey, Damien Descoups, les 6 et 24 novembre dernier compte tenu des nouvelles menaces qui planent sur Jean Macé et le RIP de Liézey. Il est prévu de rencontrer les parents d’élèves regroupés en association le 9 février. Notre volonté consiste à sauvegarder le maximum de postes étant précisé qu’en l’absence de proposition de notre part ce sont au moins 3 postes  qui sont menacés. Je prends l’engagement de revenir vers le conseil municipal et de proposer une délibération dès que nous aurons pu avancer avec les différents partenaires…élus, directeurs d’écoles, parents d’élèves…

Il faudra attendre cependant la fin des élections départementales. Les commissions techniques, syndicats et autres Conseils départementaux de l’Éducation ne pourront statuer avant avril prochain pour avoir une vision plus globale de la situation visant la rentrée de septembre.

 

 




3 réactions sur “Conseil de reprise, conseil sans surprise

  1. Gilles CHIPOT

    La baisse du nombre d’écoliers en trente ans à Gérardmer est très préoccupante ( 953 à 539 soit une baisse de 56 %).
    En 2014,nos écoliers ne représentent plus que 6,4 % de la population Geromoise alors que la moyenne France métropolitaine + DOM est de 10.2%.

    répondre
    1. GENATIO N

      quand il y aura du travail pour les parents, les écoliers seront surement de retour….dommage car une enfance à gerardmer est une enfance privilégiée

      répondre
  2. xavier.vervisch

    FAB LAB initiale un peu compliquée et pas assez explicite. Par contre la démarche est très intéressante, favoriser la recherche, l’innovation sur notre commune ne peut que développer l’emploi. Heureuse initiative et à suivre.
    un citoyen de Gérardmer

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *