Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Course moto – La « Volontaire » aura-t-elle lieu dans les Hautes Vosges ? Ce serait une aberration dénoncent plusieurs associations

image_pdfimage_print

« On croit rêver…c’est de la folie totale…on attend une non-autorisation… »

Des représentants d’associations, ASVPP, Oiseaux Nature, Vosges Nature Environnement, le Club vosgien, le CAF et d’autres encore s’insurgent.

Ce jour ils avaient convié la presse pour alerter l’opinion sur un projet de « course enduro de l’extrême composée d’obstacles en tous genres tels que pierriers, moulards, montées et descentes plus épouvantables les unes que les autres » selon les termes des organisateurs de la « Volontaire ».

Une course qui emprunterait un parcours de 200 kilomètres au cœur des Hautes Vosges au départ de Remiremont le 21 mars.

250 motards traverseraient 7 communes du Parc des Ballons des Vosges et côtoieraient plusieurs zones Natura 2000 en pleine période de nidification.

Le collectif dénonce entre autres nuisances, des dégradations fortes des routes, chemins, sentiers et terrains naturels, l’impact sérieux sur la faune et la flore (dégradation d’habitats et dérangement d’espèces protégées), des conflits d’usage avec les utilisateurs de la forêt, comme les promeneurs et l’impact sonore sur tout un massif y compris la nuit.

Ces associations tirent donc un signal d’alarme destiné aux différentes instances pouvant soumettre un avis au Préfet des Vosges : le Parc Naturel des Ballons et les communes concernées, sachant que l’ONF a déjà donné un avis défavorable en ce qui concerne les forêts domaniales.

Elles estiment cette utilisation du patrimoine naturel « anachronique en cette année de conférence internationale sur le climat » et pointent une crise de la biodiversité de plus en plus perceptible.

La balle si l’on peut dire est maintenant dans le camp du Préfet.

Il a latitude de donner son autorisation ou non jusqu’au dernier moment.

Avouons que 250 motards en plein carnaval vénitien de Remiremont, cela « vaudrait la photo ».

Mais pas sûr que la Nature apprécie…




16 réactions sur “Course moto – La « Volontaire » aura-t-elle lieu dans les Hautes Vosges ?

  1. ABC

    Nous aussi, on croit rêver ! »Sous prétexte de détruire la faune et la flore locale, les écolos sont prêts à tout! Anéantir les projets qui dérangent : tellement plus facile que d’essayer de préserver les siens! Égoïstes protecteurs des oiseaux, perfides défenseurs de la faune, faites-preuve de tolérance, d’ouverture d’esprit et réfléchissez : anéantir ce projet, c’est détruire nos forêts:en effet, si cette course n’a pas lieu, les motards viendront seuls visiter nos beaux massifs, sans aucun scrupule ni encadrement. Effet inverse… Égoïstes également dans la mesure où cette course aura un impact économique évident ! Un peu d’ ouverture d’esprit messieurs,dames, un soupçon de tolérance !

    répondre
  2. David

    Lu ci-dessus:
    « Égoïstes également dans la mesure où cette course aura un impact économique évident » !

    Encore une histoire de fric. Vous vivez de ce genre de « loisir ».

    Evidemment, que les touristes fuiront les Vosges.
    Pourquoi venir dans notre massif si l’on y retrouve le bruit, la pollution des villes, les ordures laissées par les amoureux de ce genre de pratique motorisée?

    Un peu d’ouverture d’esprit, cher ABC, réfléchissez.

    répondre
    1. jr

      Je suis passionné de sport mécaniques, et j’ai découvert bon nombres de régions de France en allant voir des manifestations. Et j’y suis retourné âpres, en vacances, faire de la randonnée, parce que oui, aimer la moto n’empêche pas d’aimer la nature.

      répondre
    2. florian

      les enduristes préservent et entretien leur « terrain de jeux » , ils ne s’saccagent pas tous comme certains marcheurs qui balances tous les déchets dans les sentiers !
      les bois sont a tous et on peux tous y pratiquer ces activités si tous le monde ce respecte !!!!
      au lieux de vouloir mettre sous cloche le massif Vosgiens ils voudrait mieux le faire vivre avec des regles , plutôt que de créer de « faux bandit » qui braveront l’interdit et n’auront aucuns respect !! (ex: l es quadiste qui coupent les arbres pour ce faire des passages , les marcheur qui balances leurs megot et autre détritus etc etc )

      répondre
  3. flo

    bonjour, je pense que toutes ces associations devraient d’abord prendre contact avec les organisateurs de la course avant de dénoncer exagérément le projet. En effet je pense que la concertation des différentes associations serait nettement plus judicieuse et benefique pour tout le monde mais les contradicteurs préfèrent utiliser des moyens radicaux alors que la majorités des personnes en relation avec l’événement, tant au niveau des pilotes que des organisateurs et bénévoles, sont des passionnés de nature et sont conscient que l’utilisation du milieu naturel doit se faire de façon réglementée. En cette période de lutte contre les extrémistes je pense que ces personnes devraient repousser légèrement les limites de leur tolérance afin de permettre au Vosges d’avoir un rayonnement national et international! N’oubliez pas que les pilotes ne sont pas, de manière générale, des personnes insensées juste la pour déranger et détruire le milieu mais je les voit plutôt comme des personnes dotées d’un pouvoir d’achat confortable susceptible de revenir enrichir notre belle région! Pour cela il faudrait qu’il puisse d’abord la visiter et leur offrir un accueil digne de se nom!

    répondre
    1. Jean Mineur

      Bonjour, c’est bien de parler de tolérance, de concertation, d’ouverture d’esprit et de tout le rayonnement national voire international que telle ou telle manifestation fait rejaillir sur nos Vosges … Oui, c’est bien, mais entre les nuisances de ce genre de manifestation et le cadre de vie dans lequel je suis, le choix est vite fait, et où se situe la tolérance si on la renverse dans le camp de ces différents organisateurs ???
      Je n’habite pas ici pour avoir ce genre d’ennuis, nos forêts et chemins sont déjà pollués par tous ces malotrus qui circulent plaisamment en 4×4, quads et autres VTT sur des chemins exclusivement réservé aux randonneurs, qui comme le nom l’indique vont à pédibus !!!! La plupart des espaces dédiés à la promenade, randonnée, découverte du massif sont massacrés par ces tenants de leur liberté, liberté qui est exclusive et ne saurait respecter les règles toutes simples du civisme et du savoir-vivre, manquerait plus que ça ….. Je pense très sincèrement que si le seul but est de faire s’éclater des mordus de l’aventure et remplir les caisses de nos professionnels du tourisme, le jeu n’en vaut pas la chandelle, qu’ils aillent faire vroum-vroum dans des structures consacrées à leur passion, sans venir polluer des sites et des gens qui n’ont pas besoin de ça. Oui avec vous pour lutter contre les extrémismes, même s’il faut moduler les propos selon les sujets, dans cet esprit laisser entendre que « pilotes et organisateurs et bénévoles, sont des passionnés de nature » me réjouit, à les voir comme ça on croirait pas, hein ???
      Pour essayer juste comme ça, allez donc vous promener par exemple vers Blanchemer et ses coteaux, écoutez les moteurs vous bercer de leur mélodieuse harmonie, que vous aurez le temps d’apprécier, généralement on les entend de la Schlut au Markstein sans discontinuer avec tous les trémolos des soupapes
      qui chantent en chœur.
      Bref, soyons tolérants et respectons dame nature et ses habitants, promenons-nous dans les bois tra-la-la tra-la-laire et puis c’est déjà assez pénible de subir au quotidien les nuisances et pollutions.
      Pour éviter amalgames, pas penser non plus de mettre des barbelés le long des limites administratives des Vosges pour vivre dans une réserve, simplement respectons le cadre dans lequel nous vivons, et il serait sans doute plus judicieux pour toux ceux qui ont des idées à foison, de songer à organiser dans notre massif des manifestations plus en rapport avec ce cadre de vie.

      répondre
  4. jr

    Messieurs les écologistes, je vous admire! Allez tous les jours travailler à pied ou en vélo, partir en vacance le sac sur le dos, tout ça pour respecter dame nature ! Respect !
    Mais bon, avant de critiquer ce club qui tente de faire bouger un peu la région, avant d’alerter l’opinion public, avez vous au moins essayer de rencontrer cet organisateur ? Avant de citer « 250 motos sur 200 km de chemins protégés », avant de parler de « l’impact sonore de nuit sur tout le massif », avez vous essayez de comprendre le déroulement de cette manifestation.

    répondre
    1. Jean Mineur

      Bonjour « jr », c’est l’article de base qui donne les données de la manifestation, vous avez d’autres éléments ???? C’est bien d’avoir du respect pour ceux qui respectent dame nature, merci. Pas besoin d’avoir une étiquette « écologiste » pour vouloir vivre, ici, dans le cadre magnifique de nos paysages, et les préserver, il suffit simplement de respecter cet environnement, c’est tout, c’est beaucoup et c’est bien le minimum.

      répondre
      1. jr

        Mais je vis ici, au milieu de la nature, que j’adore et respecte. Mais si, comme je l’ai lu plus haut, vous considérez les VTTistes comme des « pollueurs », on a plus grand chose a nous dire ….

        répondre
        1. Jean Mineur

          Je veux bien que le mot pollueur peut paraître exagéré en la matière, il y en a tellement d’autres que je vous laisse trouver le bon pour qualifier l’état dans lequel les chemins de randonnée piétonniers sont laissés, labourés et creusés, noyés et impraticables à la marche, par les vélos VTC et VTT, qui au fur et à mesure de leurs passages agrandissent le marécage pour éviter le précédent creusé par leurs semblables. D’autant que la signalétique est parfaitement visible sur tous nos chemins, alors il faut subir et se taire, et aller marcher ailleurs ????

          répondre
          1. Gilles CHIPOT

            Interdir aussi les VTT dans les chemins !!
            Je dirais qu’à un moment il faut savoir raison garder….

  5. Justin Roi

    Il faudrait peut être arrêter d empêcher les organisateurs d épreuves de ce type de crée leur courses. Tous les pilotes sont des passionnés de la nature la nature est à tout le monde et sa aura une retombée économique sur le secteur de remiremont.

    répondre
  6. ABC

    Cher David,
    Vous comprenez uniquement ce que vous voulez : aucun motard ne « vit de ce genre de loisir », je parlais de l’impact économique qu’engendre la manifestation (restauration, hôtellerie etc…) mais avec vous, le débat est stérile.
    Adressez-vous directement aux organisateurs avant de dire n’importe quoi ! Et si, justement vous entendez des moteurs vers Blanchemer, demandez-vous plutôt pourquoi ceux-ci y sont ? ILS NE PEUVENT PEUT ETRE PAS ALLER AILLEURS FAUTE D’ORGANISATIONS BIEN ENCADREES, du coup, l’effet inverse arrive !! Et puis ne confondez-pas motos de route et autres véhicules !

    répondre
  7. jp

    bonjour Mr Mineur
    que l’on arrete de tous interdire, sous prétexte de bruit de pollution ou de dégradation des sentiers, quand on vois comment
    ceux ci se retrouvent après le passage des forestiers et leurs engins énormes. Peut-être qu’eux, ils ne polluent pas???

    répondre
    1. Jean Mineur

      Les forestiers, bin déjà eux ils travaillent, c’est leur boulot d’entretenir les forêts par les abattages, débardages et enlèvements, de plus ils ont obligation après travaux de remettre en état les chemins qu’ils auraient utilisés et âbimés, ce qu’ils font d’ailleurs.
      Bon, mais pourquoi tous ces propos de plus en plus coléreux, on peut discuter du bien-fondé de tout ça sereinement, non
      Tenez, pour se détendre un peu, cet après-midi promenade avec mon chien entre route des 17 et le grouvelin, route fermée aux véhicules, skieurs à pédibus dans boue et neige mouillée, le bonheur …???… Non, juste quelques motos neige avec remorques qui s’éreintent à transporter de la neige de où qu’il y en à là ou qu’il n’y en a pas, ce qui au vu de la météo revient à remplir un seau sans fond.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *