Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Des réponses à venir pour la Cagette Une petite enquête auprès des adhérents devrait pouvoir permettre d'affiner le fonctionnement de l'AMAP Cagette à Venir

image_pdfimage_print
Sylvie Bonne et les membres actifs de l’AMAP attendront le résultat de l’enquête auprès des adhérents pour préciser le fonctionnement de la Cagette

L’assemblée générale de l’AMAP Cagette à Venir s’est récemment déroulée au Mille Club. Une réunion qui a soulevé de nombreuses questions sur le fonctionnement de ce réseau et de ce concept qui ont réuni près de 45 adhérents l’an dernier.

Il y aura forcément des ajustements à faire en 2015, qu’il s’agisse de la gestion du système qui sera mis en place comme pour la composition et le prix des cagettes qui seront proposées. Un questionnaire transmis aux adhérents devrait permettre d’apporter quelques réponses et quelques pistes de réflexion pour tenter de satisfaire un maximum de monde, mais cela ne sera pas évident.

En effet, la disparition de Jean-Louis Panouillé s’est fait ressentir au sein du dispositif : « Retraité particulièrement actif et dynamique, notamment au sein de l’AMAP, on s’est rendu compte qu’il s’occupait de tout ce que l’on ne voit pas. Toutes ces petites choses importantes qui contribuaient au bon fonctionnement de la Cagette et de ce qui tourne autour », soulignait ainsi la présidente Sylvie Bonne.

Centralisation du fichier des adhérents, des commandes du pain et bien d’autres éléments encore, Jean-Louis Panouillé alliait professionnalisme et efficacité. Un tel élément ne se remplace pas du jour au lendemain, humainement parlant aussi d’ailleurs, il faut le préciser. Il y a donc du pain sur la planche de l’AMAP pour trouver la bonne mesure.

Rappelons que la Cagette à Venir a été créée il y a 7 ans pour mettre en relation des producteurs locaux et créer un réseau de distributeurs de produits biologiques.

La distribution des cagettes s’est faite en 2014 au Mille Club, le Grattoir étant trop devenu petit pour accueillir l’ensemble des livraisons avec tous les producteurs.

Pour mémoire, Martial Jacques a ainsi cultivé sur l’exploitation de David Maurice à Champdray, du fait du mauvais temps en début de saison. La saison s’est terminée en septembre. Martial Jacques préférant finir l’été sur de belles cagettes. Ces dernières étaient largement fournies et le maraîcher n’a cependant fait aucun bénéfice cette année.

Bertrant Dutoit a fourni les petits fruits des cagettes. Sandrine Bonafé de Saulcy et Yan Pierrel de Thiéfosse ont fourni des légumes à Martial pour compléter les cagettes. Christophe Guidat a également proposé des légumes de saison sous la forme de marché. David Maurice est venu une fois pour proposer sa charcuterie. Amaury L’Hoste a assuré la livraison de pain chaque vendredi soir.

Olivier Toussaint a proposé des fruits et légumes de saison et de conservation, ainsi que de la viande de boeuf. Christophe Richard continue à livrer au Grattoir chaque semaine, des œufs, du poulet et des pâtes fraîches. John Voinson a proposé des herbes d’ici sous forme de sirops, confitures et tisanes. Enfin, la ferme Albrecht a proposé de la viande d’agneau.

Le principe de distribution des cagettes et du pain restera le même à savoir le vendredi soir au Mille Club, avec une ou deux personnes assurant la permanence. La démarche de l’association étant la consomm’action, chacun doit participer à la hauteur de ses moyens, au moins une fois dans la saison.

Martial Jacques exploitera sa parcelle à Granges sur Vologne, plus basse en altitude, avec des serres, ce qui permettra une récolte plus précoce. Il aimerait distribuer 50 cagettes cette année. Un lieu de livraison sur Granges peut être envisagé, afin d’ouvrir à de nouveaux adhérents.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *