Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Festival de Gérardmer : le retour en force des États-Unis Une trentaine de films au total dont dix en compétition

image_pdfimage_print

Cette année, le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer présentera une sélection de 10 longs métrages en compétition dont 4 premiers films. Après des absences régulières, on notera entre autre le retour en force de productions made in USA, que ce soit parmi les films en compétition ou hors compétition.

En compétition, « Ex Machina » sera également projeté lors de la cérémonie d’ouverture du festival. D’une beauté plastique assumée et d’une écriture scénaristique assurée, ce premier film d’anticipation d’Alex Garland – auteur du roman » La Plage » et scénariste, entre autres films, de « 28 Jours plus tard » et « Sunshine » de Danny Boyle – nous plonge dans un monde a priori aseptisé où l’intelligence artificielle serait le chaînon manquant de l’humanité. Ou bien serait-ce l’inverse ?

Au programme donc, des films venus des États-Unis donc, mais aussi de Belgique, d’Autriche, de Lettonie et Estonie, d’Australie, mais pas de film français en compétition, ni de films asiatiques d’ailleurs, l’Asie qui a souvent été largement représentée à Gérardmer. L’éclectisme reste de mise dans les sujets traités et la mise en forme des projets. Comme toujours, la surprise devrait rester intacte, l’émotion aussi. Mais si vous voulez en savoir plus sur les longs métrages en compétition, une seule solution : rendez-vous sur le site du festival ou sa page Facebook !!!

 

Concernant les films hors compétition, grosse programmation encore cette année. Permettons-nous tout de même de vous faire quelques petites suggestions en commençant par le documentaire « Electric Boogaloo » qui retrace l’histoire de la société de production Cannon Films, créée par Menahem Golan et Yoram Globus. Dans les années 1980, ces deux producteurs ont sans aucun doute produit les plus grands nanars du cinéma (« Over the top », « Cobra », les « Portés Disparus » et « American Warrior », « Bloodsport » etc…), s’emparant de force de la machine hollywoodienne, et changeant à jamais l’histoire du cinéma bis… Ultime !!

Il y aura aussi la première française du dernier film des frères Wachowski « Jupiter, le destin de l’univers » en 3D. Du grand spectacle en perspective. Le synopsis : Née sous un ciel étoilé, Jupiter Jones est promise à un destin hors du commun. Devenue adulte, elle a la tête dans les étoiles, mais elle enchaîne les coups durs et n’a d’autre perspective que celle de gagner sa vie en nettoyant les toilettes des autres. Lorsque Caine, un ancien chasseur militaire conçu génétiquement, débarque sur Terre pour retrouver sa trace, Jupiter commence à entrevoir le destin qui l’attend depuis toujours : bénéficier d’un héritage extraordinaire qui pourrait bien bouleverser l’équilibre même du cosmos…

Il y aura aussi un petit Disney au programme, mais si vous préférez le rire et les vampires, il y aura surtout « What we do in the shadows », vraiment un film bien décalé à ne pas manquer : Les vampires Viago (379 ans), Deacon (183 ans), Vladislav (862 ans) et Peter (8 000 ans) partagent un appartement à Wellington, en Nouvelle-Zélande. Malheureusement pour eux, et à cause de leur irrépressible besoin de s’alimenter en sang, ils ont du mal à se faire des amis ou à maintenir en vie des relations qui leur permettraient de fréquenter les établissements branchés de la ville. Sans vie sociale, ces créatures de la nuit arriveront-elles à surmonter leurs différences et s’adapter ainsi au monde moderne ?

Là encore si vous voulez en savoir plus sur tous les films qui seront projetés et les soirées spéciales : une adresse : http://festival-gerardmer.com/2015/




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *