Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Un triptyque pour 2015 : innovation, respect et rassemblement Des vœux enthousiastes mais réalistes pour le maire et son équipe

image_pdfimage_print

C’est à travers ces trois thématiques que le maire de Gérardmer et le conseil municipal envisagent 2015. Une année où toute l’équipe de Stessy Speissmann refusera le statisme et l’attentisme en dépit d’un « contexte économique national encore difficile ».

Ce dimanche matin avait lieu l’incontournable cérémonie de la nouvelle année au Grand Salon de l’Hôtel de Ville de Gérardmer. Un rendez-vous auquel avaient répondu de nombreux représentants des associations locales, du peloton de Gendarmerie, des sapeurs pompiers, le tout sans oublier les maires des communes voisines ainsi que les élus de la région et du Département.

Du beau monde, mais en période d’élections départementales, seul le premier magistrat de la Perle a pris la parole pour que cet événement reste bien attaché aux vœux de la commune gérômoise et ne face pas office de tribune. Ainsi, après un hommage à l’ancienne conseillère Huguette Dorneau ainsi qu’à l’Échevin de la ville jumelle de Waremme disparus en 2014, Stessy Speissmann a clairement annoncé que 2015 serait placée sous le signe de trois thématiques : l’Innovation, le Respect et le Rassemblement.

 

Soutenir l’économie locale

Une innovation qui passera notamment par le soutien à l’économie locale. « Quand je vois ce dont sont capables tant de Gérômois et de Gérômoises et dans tant de domaines, (…) quand je constate le rôle de Gérardmer dans notre région, je suis sûr de nos moyens et de nos chances. Encore faut-il y ajouter la volonté de réussir, et de réussir tous ensemble », précisait ainsi Stessy Speissmann.

Concrètement, la Municipalité poursuivra son dynamisme auprès des entreprises à l’image de la confiserie Gérômoise implantée au Beillard. L’investissement public portée par la commune sera également poursuivi car la survie de bon nombre d’entreprises du bâtiment et TP en dépende en partie. «C’est pour cela et pour améliorer les conditions de travail que les ateliers communaux et la caserne des sapeurs pompiers seront réhabilités et agrandis cette année ».

Pas d’augmentation sur les impôts locaux

Tout cela sans augmenter la part communale des impôts locaux : « paroles, vœux, acte concret dès le budget voté en mars prochain ». On notera également qu’une étude d’opportunité pour la création d’un Fablab sera rendue en janvier et que les élus décideront de placer ou non Gérardmer sur le créneau de l’innovation avec ce laboratoire de fabrication du 21ème siècle ouvert à tous. Peut-être une nouvelle opportunité pour des Gérômois ambitieux…

Le respect ensuite « indispensable pour notre action publique » pour reprendre les mots du maire de la Perle. Ce dernier passe par l’amélioration sans cesse de la vie quotidienne des Gérômois et se matérialisera entre autre  par l’extension du parcours de la navette sur le secteur de la Trinité et les Xettes pour aller au marché. Des aménagements urbains alliant embellissement et sécurité améliorée arrivent à leur terme et d’autres suivront en 2015. On ajoutera la réhabilitation de la place du Vieux Gérardmer.

Mobiliser les forces vives

Poursuivons avec la notion de rassemblement à laquelle Stessy Speissmann ajoutera la réunion et la concentration, « des mouvements que nous devons amplifier afin de privilégier des co-constructions pour ancrer l’efficacité dans nos décisions qui se doivent d’être en phase avec le réel. La mobilisation de l’ensemble des forces vives (…) et les partenaires privés d’un territoire sera la clé de la réussite d’une stratégie économique qui doit être partagée.

L’attractivité de la Ville doit être développée et confortée à travers ses établissements scolaire ou encore l’économie touristique. « C’est pour cela que nous avons inscrit Gérardmer au cœur du contrat de destination phare « Haute Vosges » 2015-2010 portée par la Région Lorraine, contrat bâti en partenariat avec les acteurs concernés dans lequel sont inscrites des orientations partagées pour les années à venir. Nous avons décidé, dès le 1er janvier, de mutualiser avec notre communauté de communes, la compétence touristique afin d’élargir le rayonnement nécessaire à notre essor ».

Pour conclure, Stessy Speissmann rappellera que c’est avec un autre triptyque que l’on gagne les victoires : l’union, le courage et l’effort. « C’est ce à quoi nous nous emploierons en cette année ! »




5 réactions sur “Un triptyque pour 2015 : innovation, respect et rassemblement

  1. ARNOULD

    De belles paroles… Union, Courage et Effort? Tout l’inverse de notre Président de la République, socialiste pourtant lui aussi…
    Que la commune commence par accueillir correctement ses touristes, qui la font vivre!!! Rues encombrees par la neige, trottoirs également avec en prime un verglas intolérable; il fallait des bottes pour éviter les mares d’eaux due a la fonte de la neige! Honteux!!
    Jules Arnould

    répondre
  2. Leroy Jacques

    Ben oui on est dans un pays de neige.C’est pas nouveau.Et quand la neige fond, ça fait de l’eau.Rien d’exceptionnel.Dans le sud ils ont eu plus d’eau que nous……

    répondre
  3. Jean Mineur

    Bonjour, oui c’est quand-même un vrai souci, claironner que l’on est en hiver et en montagne ce n’est pas très sérieux, ça implique de subir épicétou circulez y’a rien à voir, drôle de raisonnement !!!!!
    Depuis que j’habite Gérardmer (15 ans) je suis consterné par les différents plans de circulation mis en œuvre, mais bien plus encore par la primauté donnée à la voiture. Je pense qu’il serait judicieux de fermer le centre ville à toute circulation, juillet/août comme vacances d’hiver, en se servant des parkings existants, songer à en créer d’autres en périphéries et mettre en place système de navettes, enfin bref demander aussi peut-être aux citoyens s’ils n’auraient pas des idées ???
    Mais le centre ville (espace entre giratoire place des déportés/giratoire rue lucienne/hôpital/place du 08 mai) piéton serait-ce si idiot ??? Dans le même esprit, pour les mêmes périodes, un sens unique de circulation autour du lac, avec une voie entière réservée aux non-motorisés, pas idiot non plus ???
    Voilà, j’espère des réactions, on ne peut pas toujours subir, dire amen, et aller voter comme des moutons, faudrait se réveiller dans notre bourgade embourgeoisée si commerçante que l’on en oublie parfois la vie tout court, la vie tout simplement.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *