Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Élections Départementales : Jean Claude et Nadine Bassière le ticket divers gauche Jacques Grélot et Isabelle Thomas suppléants

image_pdfimage_print
Le ticket divers gauche de Jean Claude et Nadine Bassière

Les élus ou futurs élus entament la dernière ligne droite de la campagne concernant le scrutin des 22 et 29 mars prochain, dans le cadre des élections départementales nouvelle version géographique. C’est au tour du binôme « divers gauche » Jean Claude et Nadine Bassière respectivement conseiller sortant sur le canton de fraize  et  adjointe au maire de Gérardmer d’officialiser leurs candidatures ce vendredi matin au col des Arrentès de Corcieux. Un lieu symbolique pour l’ancien directeur d’école qui voit en l’auberge située sur les contreforts de Corcieux un endroit reflétant parfaitement l’esprit  rural propre aux cantons du département des Vosges. Au delà du programme dévoilé, ce fut également l’occasion de découvrir les deux suppléants que sont Isabelle Thomas infirmière libérale à Granges-sur-Vologne, très impliquée dans la vie associative et Jacques Grélot, un forfelet  ingénieur retraité des travaux publics lui aussi partie prenant  dans la vie  associative du village de Corcieux

Avant de laisser la parole à Jean Claude,  Nadine Bassière a tenu à rappeler l’étendue de la  nouvelle carte de ce qui sera le  grand canton du département avec 26 000 habitants. La conseillère gérômoise a aussi évoqué l’aspect représentatif des quatre profils en lisse « surtout nous sommes des personnes de terrain pour des actions menées en concertation avec les populations locales »

Le conseiller général en place est revenu quant à lui plus en détails sur le programme articulé autour de thèmes de circonstance comme le développement économique « avec un soutien en direction des PME, PMI  qui maillent notre territoire  » confesse Jean Claude «  pensons aussi à un secteur comme l’éco-construction dont on ne parle pas assez du potentiel existant en termes d’emplois et de réalisations ».

Au dossier du tourisme Jean Claude est son équipe  évoque une synergie, pour des secteurs parfois délaissés au détriment de ville comme Gérardmer : pour exemple les infrastructures du col de la Schlucht inscrites au plan destination phare de la Région Lorraine. C’est donc dans un esprit  de proximité que Jean Claude imagine le prochain maillage du département.  » et pourquoi pas avec la Région, les communes, les communautés de communes, et le département jouant le rôle d’interface ». Lance t-il juste avant d’évoquer la solidarité entre les territoires  sur fond de maintien à domicile ou encore d’insertion ou réinsertion par l’activité économique….

Fils d’agriculteur installé aux Bas-Rupts à Gérardmer, le candidat se devait d’évoquer l’économie de Montagne avec la valorisation de la race bovine Vosgienne, la culture des petits fruits….la cosmétique.. avec pour objectif d’améliorer  les conditions de vie des exploitants et de  maintenir une activité au pays »

Pour conclure la présentation de son programme, le candidat a évoqué  » le vivre ensemble » avec un besoin de lutter contre la désertification des centre-bourgs…et en qualité d’ancien enseignant, Jean Claude a insisté sur la nécessité de voir s’installer dans les familles mais aussi à l’école, au collège, une éducation à la citoyenneté qui n’a jamais été autant d’actualité avec les tristes événements du début du mois de janvier.

Réunions publiques :

Anould Mercredi 11 mars 20 heures Mille club
Les Arrentès de Corcieux Mardi 10 mars 18 heures Mairie
Aumontzey Jeudi 12 mars 18 heures Mairie
Ban /Meurthe – Clefcy Jeudi 19 mars 18 heures Mairie
Barbey-Seroux Samedi 14 mars 18 heures Mairie
La Chapelle devant Bruyères Vendredi 13 mars 20 heures Mairie
Corcieux Mardi 10 mars 20 heures Salle Multi-activités
Fraize Mercredi 18 mars 20 heures Salle des Fêtes
Gérardmer Jeudi 19 mars 20 heures Salle des Armes
Gerbépal Lundi 16 mars 18 heures Foyer Rural
Granges sur Vologne Jeudi 12 mars 20 heures Salle des Fêtes
La Houssière Mercredi 11 mars 18 heures Salle des Fêtes
Liézey Vendredi 20 mars 18 heures Mairie
Plainfaing Mardi 17 mars 20 heures Salle des Fêtes
Le Valtin Mardi 17 mars 18 heures Mairie
Vienville Vendredi 13 mars 18 heures Mairie
Xonrupt-Longemer Lundi 16 mars 20 heures Salle des Fêtes




10 réactions sur “Élections Départementales : Jean Claude et Nadine Bassière le ticket divers gauche

  1. Jean Paul Lambert

    Contraint de choisir entre des candidatures amies,je pense que Nadine et Jean forment une équipe solide et dynamique.
    Nadine y apporte sa jeunesse, son esprit de dévouement à la cause associative et son dynamisme d’adjointe aux Sports de notre Ville.
    Jean représente l’expérience et la connaissance des Hautes Vosges et de notre vallée dont il est originaire.
    A eux deux, ils représenteront dignement et défendront ardemment le nouveau canton de Gérardmer.
    Jean Paul Lambert.

    répondre
    1. philosophe du soir

      Choisir entre 2 amis, c’est faire de celui qu’on ne choisit pas un ennemi. Jean-Paul, il était aussi possible de ne pas se prononcer publiquement et de réserver ton choix au secret de l’isoloir.

      répondre
  2. eric defranould

    Je ne comprends pas pourquoi les divers-gauche (l’étiquette parti socialiste n’est plus convenable) ne s’allient pas avec les divers- droite(l’étiquette UMP n’est plus convenable).
    En effet à la Communauté de Commune, les socialistes et les UMP ont joint leurs voix en faveur d’un cumulard : Monsieur Martinache (UMP) afin qu’il soit élu vice-président alors qu’un candidat socialiste était en lisse.

    répondre
    1. kouchte geuria

      Les voies du seigneur sont impénétrables…

      Mais pourquoi donc personne ne pense à se présenter sous l’étiquette  »divers et variés »?

      Heu, j’ai dis une kounerie?

      répondre
  3. xavier.vervisch

    pour ma part je ne prendrai position que lorsque les programmes des candidats seront connus. Il me parait important en cette période de crise budgétaire que l’expérience prime, ainsi que le non cumul des mandats. Un seul mandat électif indemnisé me semble un point positif pour la moralisation de la politique.

    répondre
  4. Alexis MARTIN

    Divers gauche, divers droite, moi qui croyais innocemment que l’étiquetage des produits était obligatoire.
    Quand on est élu PS ou UMP et que l’on se présente sous l’étiquette « divers », c’est de l’escroquerie.
    Dites, vous m’avez vendu du ronron pour du foie gras, oui mais l’étiquette fait vendre.
    Même dans le Doubs ils en sont réduits à ôter le logo PS des bulletin de vote… ça doit frôler les murs cols relevés.

    répondre
    1. Jean Paul Lambert

      Il ne t’a pas échappé que le découpage du nouveau canton a changé la donne locale.
      C’est un fait, Gilbert et Nadine s’affrontent dans cette compétition électorale, pour des raisons indépendantes de ma volonté.
      Je ne choisis pas entre deux amitiés, mon choix est politique, dans le bon sens du terme, il se porte sur l’équipe la plus proche de mes idées, cela n’enlève rien aux qualités personnelles de ces deux candidats.

      répondre
  5. N. Hervé

    Choisir entre 2 amis, c’est faire de celui qu’on ne choisit pas un ennemi. Jean-Paul, il était aussi possible de ne pas se prononcer publiquement et de réserver ton choix au secret de l’isoloir.

    répondre
    1. Alexis MARTIN

      C’est exactement la réflexion que je me suis faite.
      N’étant pas obligé de s’engager publiquement pour l’un ou pour l’autre, c’est au mieux une faute politique, au pire une vengeance.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *