Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Gérardm’Electric : un petit festival qui monte (vidéos) Avec un record d'affluence le vendredi est des concerts excellents, cette 2éme édition confirme le galop d'essai effectué en 2014

image_pdfimage_print

Gérardm’Electric poursuit son petit bonhomme de chemin dans le paysage culturel du secteur avec une deuxième édition qui persiste et qui signe. En effet, le premier volet laissait augurer de belles choses et l’idée de débuter le festival sur les pistes semblait judicieuse.

Flying Donuts

Vous le savez déjà, le concert de jeudi dernier avec Dirty Work Of Soul Brothers et Krupuk fut une réussite, de même que la conférence de Christophe Brault qui a suivi le soir-même. La fusée lancée, on attendait avec impatience la suite des réjouissances musicales. Vendredi soir,le Grattoir affichait tout simplement « complet » avec pas moins de 150 entrées payantes, Un record pour Gérardm’Electric.

Das Modell (Crédit : Julien Félix)

Que dire de plus si ce n’est que la soirée était parfaite ou presque, un petit problème de guitare venant perturber légèrement le set de la première formation en piste, « Streptocok ». Le reste appartient à l’histoire du festival que l’on espère pleine de rock, pleine de batterie, pleine de guitare de basse et… Et de bonne musique ! Les « Flying Donuts » ont rappelé qu’au début des années 2000 le punk californien était presque roi, et « Dead Shall Rise » que désormais, c’était le hardcore qui faisait bouger le public.

Das Modell (Julien Félix)

Samedi, suite et fin de l’épisode à la Maison de la Culture et des Loisirs qui accueillait les groupes Mars Red Sky et Das Modell. Noise rock tinté de punk et de hardcore pour DasModell, stoner rock et psychédélique pour le second, il y avait du lourd sur la scène du café concert pour ce clap de fin auquel ont répondu présent un peu plus de 70 personnes venues d’un peu partout dans le département.  Grand bien leur en a pris, ils ont assisté à une prestation de haute volée de la part des deux groupes.

Mars Red Sky (Julien Félix)

Manifestement à l’aise à Gérardmer City, chacun a envoyé du gros, même si l’on aurait bien voulu entendre un petit rappel de Das Modell… Mais pour cela il aurait fallu entendre le public, particulièrement discret car particulièrement attentif et absorbé par l’énergie déployée par ces deux trio made in France. Bref, le responsable de la commission Musiques Actuelles Marc Genatio ainsi que son équipe n’ont plus qu’à se remettre au boulot pour l’année prochaine. En attendant, consolez-vous avec ces petits extraits des différentes soirées, mais aussi avec ces magnifiques clichés du samedi en noir & blanc signés Julien Félix :

Krupuk (Julien Félix)



Une réaction sur “Gérardm’Electric : un petit festival qui monte (vidéos)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *