Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Le Front National présente un couple aux élections départementales Eric Do Santos, suppléant, et Marina Colin, candidate, sont unis dans la vie.

image_pdfimage_print

Dimanche dernier à Thaon-les-Vosges, la fédération des Vosges du Front National a présenté ses candidats aux élections départementales des 22 et 29 mars 2015 dans les 17 cantons que compte le département. 68 candidats ont ainsi été dévoilés en présence de David Rachline, député-maire de Fréjus.

Ce lundi 9 février 2015, notre journal a présenté ces candidatures dans les quatre cantons du secteur de Remiremont : La Bresse, Remiremont, Le Thillot et Le Val-d’Ajol. Dans le canton de La Bresse, la présentation que nous en avons faite (lire ici), sur la foi des informations fournies par le Front National, a fait réagir plusieurs lecteurs.

Ceux-ci s’étonnent que nous ayons présenté Marina Colin, l’un des deux candidats avec Michel Vinel, sous le nom de Colin. Vérification faite, il s’avère que Marina Colin est mariée avec Eric Do Santos, qui n’est autre que le suppléant de Michel Vinel dans cette élection.

Selon une source municipale, Eric et Marina Do Santos ont d’ailleurs demandé à la commune de La Bresse de renouveler leurs dix ans de mariage en 2014. Une demande à laquelle la commune n’avait pas pu répondre, ce type de cérémonie étant généralement célébré à partir du 50e anniversaire d’union.

C’est donc un couple que le Front National présente parmi ses quatre candidats dans le canton de La Bresse. Ce canton compte 23 487 habitants selon les chifres de 2012 sur ses quinze communes de Basse-sur-le-Rupt, La Bresse, Cornimont, Faucompierre, La Forge, Gerbamont, Rochesson, Saulxures-sur-Moselotte, Sapois, Le Syndicat, Tendon, Thiéfosse, Le Tholy, Vagney et Ventron.




2 réactions sur “Le Front National présente un couple aux élections départementales

  1. Célibataire éxigeant

    Parlons en du député maire de Fréjus………
    après le basket et le volley masculin, c’est désormais le handball qui ne pourra maintenir son équipe fanion dans la division à laquelle ils auraient du sportivement participer, pour des raisons financières (perte de subvention municipale… donc plus de déplacements possibles entre autres)
    Les footeux, eux, continuent leur périple et leurs dépenses somptuaires (la mairie de Fréjus entretient à ses frais le stade raphaeloi). Ils sont intouchables, vous comprenez.
    A Fréjus, donc, seuls le football et l’ambition du maire comptent.
    Le collectif, la cohésion, l’amateurisme, l’apprentissage, le vivre-ensemble, voilà des mots qu’on aime moins.

    répondre
  2. pierre le gros

    La farce classique du FN : 2 candidats qui ne sortent de nulle part, qui ne vont même pas se casser la tête à faire campagne et à préparer un programme: tout va être rédigé par le QG national du FN sous l’égide bleu marine. Mais comment 20% des français peuvent-ils penser que ces escrocs sont une espèce de piste de solution pour sortir la France de la crise?????

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *