Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Ski de fond – Guillaume Lalevée s’impose à Rochesson Tout en poussée, le Géromois s'impose devant Igor Cuny (La Bressaude) et Jérôme Fussner (Skieurs du Tanet).

image_pdfimage_print

Sur le site des Truches, le trentenaire du Basse-sur-le-Rupt SN n’a accordé aucune chance à la concurrence ce dimanche matin. Dans un style qui lui est propre.

Une course de ski à 600 mètres d’altitude est possible dans le massif vosgien lorsque la neige le veut bien comme l’a encore démontré, ce dimanche matin à Rochesson, la traditionnelle coupe Bleu-Forêt organisée par les bénévoles du SC Vagney-Rochesson autour de leur nouveau président Lionel Didierlaurent. Sur le site des Truches, au pied du plus petit téléski des Vosges, cette nouvelle étape du challenge Big Mat Atomic a trouvé un terrain idéal dans ce contre-la-montre en style classique. Une centaine de concurrents est venue courir au village, des minimes aux seniors.

Dans ce village de Rochesson où il enseigne dans la vie, Guillaume Lalevée (Basse-sur-le-Rupt SN) a mis un point d’honneur à rester maître sur ses terres d’adoption. Il n’a même accordé aucune chance à la concurrence. A l’issue des 15 km de course livrés en 40’27, il s’impose avec une avance conséquente de 1’16 sur Igor Cuny (La Bressaude) et de 1’23 sur Jérôme Fussner (Skieurs du Tanet) alors que Vincent Mougel (La Bressaude), 4e, est déjà relégué à 3’12.

Il avait pourtant pris le pari risqué de s’élancer sans farter. Un pari payant. “J’ai pris des risques en partant avec des skis lisses. ça glisse tellement bien tout en poussée” se félicitait Guillaume Lalevée.

Dans son style particulier qui fait sa force, il récolte les fruits de son travail estival : “ça valide mon travail du haut du corps que j’ai effectué pendant l’été. C’est l’aboutissement. Il faut savoir prendre des risques. Dans la montée, Vincent Mougel, parti derrière moi, m’a doublé et je suis ensuite revenu”.

Guillaume Lalevée avait mis tous les atouts de son côté y compris jusqu’aux pieds : “ J’ai opté pour les chaussures de skate pour avoir des appuis sur cette neige molle. Il faut bosser sur le haut du corps, c’est extraordinaire. J’ai bien digéré l’Utra trans du week-end précédent où j’avais enchaîné la Transju classic et la Transju en skate” ajoutait le jeune trentenaire. De quoi emmagasiner de la confiance avant une fin de saison chargée : “dimanche prochain, je ne serai pas à la Trace Vosgienne mais au Marathon de la Claret car je suis en tête du Marathon Ski Tour. Sinon, je ferai l’impasse pour préparer un gros mois de mars”.

Igor Cuny finit de nouveau deuxième.

Igor Cuny était forcé de reconnaitre la supériorité de son vieil ami : “Je suis content d’avoir fini 2e car c’est la course à Michel Didierlaurent, un ami de la famille. Même sans fart, je ne sais pas si j’aurais pu faire ce que Guillaume Lalevée a réussi. J’espère en gagner une d’ici la fin de la saison d’autant que je suis maintenant en vacances pour deux semaines”.

Jérôme Fussner n’était pas trop à son aise sur cette neige molle. “J’aurais dû prendre des skis sans fart comme Lalevée. Là dessus, il est très fort” concédait le premier Alsacien de la matinée. “Je suis parti à un bon rythme, je me suis un peu fatigué durant les deux premiers tours. Dans les deux derniers, j’ai perdu beaucoup de temps pour me faire dépasser par Igor Cuny. Je sortais de deux semaines sans courir à cause de la grippe avant de revenir le dimanche précédent aux championnats des Vosges de sprints au Rouge-Gazon. Dimanche prochain, ce sera la Trace Vosgienne sur 42 km pour changer un peu avec une longue distance, la motivation est là”.

La quatrième victoire d’Anne-Laure Cuny chez les féminines.

Chez les féminines, Anne-Laure Cuny (La Bressaude) engrange sa quatrième victoire de la saison devant les jeunes Amélie Cunat (Vagney-Rochesson) à 1’15 et Eline Grégoire (SC Vagney-Rochesson) à 1’49. Elle avait pourtant oublié ses skis de course à la maison. “Je les ai récupérés juste avant le départ. ça allait sur cette piste que j’aime bien” confiait la jeune femme avant de nuancer : “les filles que je devance ont déjà participé au biathlon de La Bresse samedi. Je vais à présent essayer de préparer la Trace Vosgienne”.

Côté jeunes, le SC Ranspach décroche deux succès avec Antonin Schoeffel en U16 et Emilie Jaeggy en U14 pendant que le Gérardmer SN en fait autant avec Eponine Cunin-Huguenot en U16 et Matteo Correia en U14.

Il reste que dans le challenge par équipes Michel-Didierlaurent, en mémoire de l’ancien CTR prématurément disparu, le SC Vagney-Rochesson s’est lui aussi imposé à domicile devant La Bressaude et le SC Ranspach.

C’est en présence notamment de l’épouse de Michel Didierlaurent, de Jean-Claude Barraud, président de la commission ski de fond du comité régional, de Bernard Cuny, l’ancien conseiller technique régional de ski de fond, de Patrick Lagarde, président de la communauté de communes Terre de Granite et président de la Caisse Moselotte du Crédit Agricole Alsace-Vosges, et de Ludovic Vincent, adjoint au maire de Vagney, que s’est tenu le palmarès.

Tous les résultats en cliquant ici.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *