Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Tout baigne pour les pêcheurs

image_pdfimage_print

 

Des effectifs stables, des dossiers sur de bons rails avec le soutien de la municipalité, l’AAPPMA de la Vallée des Lacs se porte à ravir et peut envisager l’avenir sereinement.

L’assemblée générale de l’AAPPMA de la Vallée des Lacs s’est déroulée ce dimanche à la salle des Armes de l’Hôtel de Ville gérômois. L’occasion pour le président Philippe Muller de faire un bref point sur l’année 2014 et surtout de dresser la liste des dossiers et de leur avancement.

Mais tout d’abord, Philippe Muller a tenu à préciser à ses troupes que toutes les AAPPMA devront renouveler les membres de leur CA et de leur bureau pour le 31 décembre 2015 au plus tard et qu’une nouvelle AG sera donc organisée durant la 1ère quinzaine du mois de décembre prochain . La date sera bien entendu communiquée par voie de presse.

Il est également important de noter que le bar-tabac « Le Raimizou » n’est plus dépositaire mais que l’Office du Tourisme à Xonrupt sera en mesure de vendre des cartes de pêches pour les prochaines vacances de 2015. Et il est bien entendu toujours possible de se procurer sa carte via internet sur le www.cartedepeche.fr ; un excellent système puisque ce sont pas moins de 105 cartes qui ont ainsi été achetées sur le secteur l’an dernier.

Un impact touristique évident

En 2014, ce sont d’ailleurs 1 822 permis au total qui ont été délivrés (contre 1 777 en 2013), dont 391 permis annuels majeurs, 108 permis annuels mineurs et 22 permis annuels « découverte moins de 12 ans » pour ne citer que les chiffres les plus marquants. Mais il est aussi et surtout intéressant de souligner que le pourcentage des permis délivrés à des pêcheurs ne résidant pas dans le canton de Gérardmer atteint tout de même 84,52%, ce qui donne une idée de l’impact touristique important de cette activité qu’est la pêche.

Un mot également sur le rempoissonnement qui a été de 2 150 kg de truites Arc en Ciel et 150 kg de truites fario en rivière plus 205 kg de tanches. Une réintroduction qui sera quasi similaire en 2015, sauf concernant la truite fario dont l’AAPPMA continue à réduire la quantité conformément à la décision prise en 2014 en accord avec les recommandations du PDGP88.

Concernant les travaux effectués par l’AAPPMA, ils ont été nombreux mais Philippe Muller a surtout souhaité mettre en valeur les 2 chantiers réalisés avec l’association « Jeunesse et culture » d’Epinal avec 2 semaines de travail en août et une en octobre 2014. Le premier du côté de la Jamagne et le second au niveau d’une rigole frayère avec entre autre la protection et la plantation de 120 arbres d’essence locale ou encore la mise en place d’un dispositif anti hérons mais inoffensif pour les volatiles.

Les dossiers avancent mais il faut être patient

Un autre chantier avec l’association spinalienne est déjà programmé toujours le long de la Jamagne et la FD étudiera la faisabilité de 2 opérations : tout d’abord la transformation en rigole frayère d’un ancien canal de fuite d’une installation industrielle communicant avec la Jamagne en face de l’usine électrique (environ 150 mètres). Ainsi que la suppression d’un infranchissable sur le ruisseau de Forgotte en aval de la maison de la Pêche…

Pour conclure, il faut préciser que de nombreux gros dossiers sont en cours pour l’AAPPMA de la Vallée des Lacs qui peut compter sur la fédération de Pêche et bien sûr sur les communes concernées, à commencer par la Municipalité de Gérardmer. Qu’il s’agisse de la restauration de la végétation littorale du lac de la perle des Vosges, du rétablissement de la continuité écologique et piscicole du ruisseau de Forgotte ou encore de la réponse favorable de la Ville quant au souhait de l’AAPPMA de rejeter l’eau pompée dans le lac à hauteur du pont de la Goutte du Chat sur le site de la station de Ramberchamp, cela suit son cours…

Mais qu’il s’agisse du Conseiller Général Gilbert Poirot du maire de Gérardmer Stessy Speissmann ou de son adjoint Jean-Luc Perrot, les élus sont unanimes : il faudra s’armer de patience. Les dossiers avancent lentement mais sûrement : « Quand il est question d’écologie et surtout d’eau, on fait toujours très attention et on ne se précipite pas. La DDT réalise actuellement une étude, une réunion entre toutes les parties concernées aura lieu début 2015 », précisait jean-Luc Perrot. Affaires à suivre de près donc…

Ouverture de la pêche le samedi 14 mars

Ah oui, n’oublions pas les dates d’ouverture de la pêche en 2015, à vos agendas !

L’ouverture est fixée au samedi 14 mars à 6 h 32 dans les ruisseaux et le lac de Gérard mer, si toutefois ce dernier n’est pas gelé…

Longemer ouvrira le vendredi 1er mai.

La fermeture des ruisseaux est fixée au dimanche 15 septembre inclus.

La pêche dans les lacs reste ouverte jusqu’au 1er novembre inclus pour les espèces autres que les salmonidés à l’exception du corrégone.

Le brochet ne peut être pêché qu’à partir du du 1er mai à Gérardmer, cela afin de favoriser sa reproduction. La taille minimale de capture est de 50 cm.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *