Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

88 saxos sur un plateau Rendez-vous cet été pour les amateurs de musiques afro-américaines

image_pdfimage_print

Dimanche matin, l’auditorium de la Maison de la Musique gérômoise raisonnait au son des cuivres. En effet, une soixantaine de saxophonistes s’était réunie dans le cadre du projet départemental 88 Saxes.

Un projet mené conjointement par la Cie Latitudes 5.4 et Vosges Arts Vivants qui préparent une prestation qui réunit un ensemble de 68 saxophonistes vosgiens accompagné de 20 percussionnistes.

Si vous avez bien suivi, cela fait bien « 88 » musiciens qui sont principalement issus des écoles de musique de Gérardmer, Remiremont, Rambervillers, Saint-Dié-des-Vosges, de différentes harmonies et autres batucadas, sans oublier quelques indépendants tout droit sortis de leur salon. Ils travaillent actuellement sur des compositions originales de Pierre Boespflug, François Cuell et Jean Lucas, artistes de l’Ensemble Bernica.

François Cuelle de l’ensemble Bernika

Quatre ateliers-répétitions au sein des écoles de musique partenaires de Saint Dié et la perle des Vosges sont au programme et ils sont animés par des intervenants de l’Ensemble Bernica. A Gérardmer ce dimanche, il s’agissait là du deuxième volet, il restera donc deux « répétitions » avant les 3 déambulations-concerts destinées à présenter le fruit du travail de ce beau projet.

La première aura lieu lors de « Jazz dans les Vallées » le 7 juin à Senones, suivra une représentation pour le festival « Rue & Cie » à Epinal le 14 juin et l’aventure se terminera le 3 juillet à Saint Dié avec un concert lors des Animations Estivales de la ville. Vous l’aurez sans doute compris, l’esthétique musicale de 88 Saxes s’inspire des musiques rythmiques afro-américaines (musiques latines, jazz, funk) et s’ancre dans l’esprit des Marching bands. Les techniques propres aux arts de la rue, déplacements divers, effets théâtraux, usage du Soundpainting, renforceront le côté inattendu et humoristique de ce spectacle en préparation.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *