Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Bon anniversaire Claire !

image_pdfimage_print
Claire Leroy en compagnie du maire de Gérardmer Stessy Speissmann, de sa conseillère Véronique Vincent-Viry, ainsi que de Dominique Chenal, Gilbert Didierjean et de son fils Jacques qui veille sur elle au quotidien

 

Après la visite de la direction du Toit Vosgien, c’est avec plaisir que Claire Leroy a reçu l’habituelle délégation du Conseil Général et de la Ville de Gérardmer venue à son tour lui souhaiter un joyeux anniversaire.
100 ans, ça se fête, et plus d’une fois après tout ! Rappelons qu’afin d’honorer ses aînés et rappeler son engagement à leurs côtés, le Conseil général a décidé de créer un diplôme de centenaire. C’était en 2009, et le vice président du conseil Gilbert Didierjean ainsi que la responsable de la mission Dominique Chenal ont depuis eu le temps de remettre pas moins de 282 de ces diplômes !

Et il faut bien dire que cette « mission » a souvent amené Gilbert Didierjean en Perle des Vosges où il rejoint habituellement Gilbert Poirot pour procéder à la remise du diplôme, et surtout où le bon air de la montagne semble conserver les Vosgiens. Les centenaires ont la belle vie ici, à l’image de Claire Leroy, plus ancienne doyenne du quartier Kléber qui garde toujours un œil sur les parties de pétanques qui se déroulent sous sa fenêtre, entourée de l’amour et de la bienveillance de son fils Jacques…

Mais avant cela, Claire est née FLEUROT le 10 mars 1915 à Raon aux Bois. Elle était l’aînée d’une famille de 11 enfants. Ses parents étaient agriculteurs. Elle n’a connu son père qu’à l’âge de 3 ans, car lors de sa naissance ce dernier était parti à la guerre à Salonique.

Après avoir obtenu son certificat d’études, l’été elle aidait ses parents dans la ferme familiale et l’hiver elle travaillait dans une filature. Elle a ensuite travaillé comme employée de maison dans différentes familles, à Harche et à Paris. En 1936 elle est venue à Gérardmer pour occuper un emploi de cuisinière.

C’est cette année là qu’elle a rencontré Georges LEROY son futur mari. Ils se sont mariés le 10 décembre 1938. Mais la guerre est venue et Georges a été prisonnier pendant 5 ans en Allemagne. Pendant ces années là, Claire a travaillé aux Ets Simonin Cuny.

Après la guerre, 3 enfants sont nés :

* le premier en 1946, décédé à la naissance,

* ensuite Alain né en 1948 et résidant à Vannes en Bretagne,

* puis Jacques né en 1950, domicilié à Gérardmer.

Elle a ensuite eu le bonheur d’avoir 2 petits enfants, Christelle et Solen et 2 arrières petits enfants, Loïc et Pola.

En 1953 elle a été embauchée à la Ville de Gérardmer, pour exercer la profession d’aide maternelle à l’école maternelle Jean Macé. Elle a pris sa retraite en 1980. Le 2 juin 1987 elle a eu la douleur de perdre son époux Georges. La famille a résidé au 29 rue Antoine GLEY jusqu’en 1961 puis rue Kléber, c’est d’ailleurs la doyenne du quartier.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *