Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Elections départementales : communiqué de Gilbert POIROT‏

image_pdfimage_print

« Je remercie chaleureusement toutes les électrices et tous les électeurs qui nous ont soutenus, mon équipe et moi, lors de ce 1er tour des élections départementales. Je remercie également toutes les personnes qui ont participé de prés ou de loin à notre campagne.

Les résultats ont prouvé que j’étais le candidat de gauche le plus crédible. Malheureusement, d’autres ont préféré jouer leur carte personnelle, ont provoqué la désunion, et sont ainsi clairement responsables de la défaite de la gauche dans le canton de Gérardmer.

Pour le 2nd tour, voici ma position : j’ai porté toute la campagne sur l’idée qu’il faut plus de démocratie participative, ce n’est donc pas aujourd’hui que je vais donner une consigne à mes élécteurs. Je sais qu’ils sont responsables et démocrates. »




14 réactions sur “Elections départementales : communiqué de Gilbert POIROT‏

  1. La Mouette

    Merci à Gilbert Poirot pour son engagement au profit de la collectivité et Mille regrets pour le manque de soutient de quelques personnes qui ne semblent suivre que la poursuite d’intérêts bassement personnels

    répondre
  2. Choucas

    Merci Gilbert. J’ai apprécié l’homme et autour de moi tout le monde savait que vous étiez un élu de terrain. Pour autant, être de Gauche aujourd’hui, c’est pas le meilleur plan et on en a marre de se faire promener depuis tant d’années. Les scandales à répétition de l’équipe gouvernementale ont pesé lourd dans la balance. Il faut de nouvelles têtes pour redonner confiance aux électeurs. C’est comme ça. Et comme je le disais dans un autre commentaire, certains petits malins l’ont compris puisqu’un paquet des cadres du FN vient de la gauche chevenementiste. Bonne continuation.

    répondre
  3. Lucien

    Merci Gilbert. Pour ce que tu as fait pour gerardmer hélas c’était sans compter avec le comportement calcule des communistes geromois qui ont cassé la dynamique du front de gauche et ont ainsi permis un second tour entre la droite et la droite extrême. Mais il y aura des élections régionales en décembre tu devrais y penser pour la vraie gauche. Étant bien évident que les Gruner et consorts ne pourront y avoir leur place après ce qu’ils ont fait. Courage, Gilbert.

    répondre
  4. Mickael Grand

    Le PC est totalement responsable de la défaite de la gauche à Gérardmer. Comme d’habitude, il a pris une dérouillée avec quelques misérables %.
    M Poirot, très largement vainqueur à Gérardmer, était en effet le meilleur candidat de gauche.
    Avec une candidature unie Front de Gauche/Ecolos, il aurait atteint le 2nd tour et aurait provoqué une triangulaire. Triangulaire qu’il aurait emportée avec la réserve de voix de la liste socialiste.
    Il faut maintenant que le PC assume devant ses électeurs, devant la presse, sa responsabilité entière.

    Le Front de Gauche n’est plus représenté au CG, de sa faute.

    Gérardmer vire à droite, de sa faute.

    répondre
  5. Mickael Grand

    Et il faudra aussi que les élus socialistes, qui ont tant été aidés et portés par M Poirot, sans qui ils n’en seraient pas là, nous donnent des explications : pourquoi ont-ils choisi la désunion et leurs ambitions de parti plutôt que l’union locale et la volonté des géromois??? On assiste à une rupture entre le Maire et ses administrés!

    répondre
    1. Jean Paul Lambert

      Si les élus dont vous parlez écoutent mon conseil, ils ne répondront pas à votre provocation, cher Monsieur « Michael Grand? »
      La réalité des choses est toujours plus nuancée que sa représentation partisane et, bien entendu, les torts sont partagés entre les candidats désunis de la gauche.
      Pour ma part, je pense qu’il est souhaitable de prendre un peu de recul pour analyser les causes de cette désunion suicidaire.

      répondre
      1. kouchte geuria

        Petit rappel: Jean Paul Lambert le 9 février 2015 à 15:40

        Il ne t’a pas échappé que le découpage du nouveau canton a changé la donne locale.
        C’est un fait, Gilbert et Nadine s’affrontent dans cette compétition électorale, pour des raisons indépendantes de ma volonté.
        Je ne choisis pas entre deux amitiés, mon choix est politique, dans le bon sens du terme, il se porte sur l’équipe la plus proche de mes idées, cela n’enlève rien aux qualités personnelles de ces deux candidats.

        Dure, dure la réalité des choses, surtout en politique où  »l’humain » est de plus en plus laissé de coté.

        répondre
        1. Jean Paul Lambert

          Je n’aime pas les commentaires anonymes, même si l’anonymat se veut plus « humain » par l’emploi du patois!
          Quoiqu’il en soit, je ne retire rien du commentaire rappelé ci-dessus, et je me réserve le droit d’y apporter quelques compléments si le besoin s’en fait sentir.

          répondre
      2. genatio

        je pensait naïvement qu’à Gérardmer,dans notre paisible montagne,avec la richesse de notre monde associatif que beaucoup envient,nos traditions conviviales,on pratiquait depuis que j’ai pris la »nationalité géromoise »(1958) une certaine intelligence de vie commune malgré nos »normales » différences notamment d’origines,religieuses et politiques…et bien la maladie qui est en train de bouffer la socièté(la ZIZANIE selon 1 épisode de notre village gaulois irréductible) est arrivée jusqu’à nous…chacun pour sa G…LE!! c’est bien triste…D.G.

        répondre
  6. fhaxa

    Chers amis gérômois, ne m’en veuillez car si je suis un intrus dans votre vie locale je n’en demeure pas moins un spectateur attentif de toutes les évolutions politiques, économiques et sociales de votre si charmante cité.
    Permettez-moi aussi de vous écrire que je n’ai jamais vu un camp aussi majoritaire se faire « harakiri » de la sorte.
    La faute à qui, de qui…? Le pouvoir cela se partage comme cela a été si bien réalisé de 2001 à 2014 alors pourquoi pas en 2015 ?
    Qui a la responsabilité de ces nouveaux redécoupages et des modalités de ce nouveau scrutin ?
    Il était évident d’emblée que seul, Gilbert POIROT, pouvait sauver ce nouveau canton pour la gauche. Mais les autres acteurs ont omis de l’intégrer et ont préféré « rouler pour leur chapelle ». Au fait cela signifie quoi être trop vieux dans nos pays de séniors???
    Merci Gilbert et bravo pour ton courage politique, ton engagement pour la collectivité, ton abnégation et ton désintéressement, et enfin, pour ta grande dignité pendant la campagne.
    Francis haxaire

    répondre
  7. fhaxa

    Peuple de gauche, méditons bien la réalité politique (à Gérardmer comme ailleurs)!

    Vous êtes des observateurs bien trop avisés pour ne pas avoir relevé que 20 % des électeurs de gauche ,toutes tendances confondues (PS, PC, PG, EELV, divers gauches…), c’est-à-dire 7 à 8 % de l’ensemble du corps électoral vote à présent dés le premier tour pour le FN.
    Cela devrait interpeler chacun d’entre nous et en premier lieu les responsables de nos forces politiques. N’est-ce-pas le révélateur de l’inadéquation des offres de la gauche à la demande de son électorat ? Pas autrement surprenant eu égard à la politique menée depuis près de trois ans maintenant !
    Francis haxaire

    répondre
  8. toussaint

    Merci Gilbert pour ton engagement total,pour ton honnêteté ,pour ton courage et ta proximité.
    Au vu des résultats du dimanche 22 , nous serons nombreux à regretter la personne de confiance que tu es .
    Bonne continuation!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *