Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

La réaction des candidats Prochaine étape l'élection du président du CG

image_pdfimage_print
Le sourire du vainqueur Guy Martinache

Guy Martinache (DVD) :

C’était un second tour particulier face à un adversaire comme le Front National. On assiste à un vote adhésion  et non plus un vote sanction…Les élus nationaux devront maintenant se poser les bonnes questions, réponse à l’appui sur la base de promesses tenues et non plus en maniant le mensonge.

Je suis surpris de l’appel de certains élus au ni ni, ils  semblent avoir oublié le front républicain dont nous sommes afin de lutter contre le front national. Je remercie encore tous les électeurs qui se sont mobilisés sur l’ensemble du secteur en apportant la victoire  au candidat républicain que je suis.

Gilles Laurent (FN) :

Gilles Laurent FN

Le résultat est conforme à ce que l’on prévoyait , c’est bien dans la continuité de ce que fait le PS et l’UMP qui appellent systématiquement au vote contre le Front National. Personnellement je suis satisfait de ma prestation, du travail réalisé sur le terrain notamment au premier tour du scrutin où je sors en tête en éliminant la gauche.Quant à moi, je suis responsable du canton, je vais rester présent et préparer les élections régionales . Je félicite l’équipe de Guy Martinache  et tous ceux qui nous ont aidé dans cette campagne qui s’est passée dans de bonnes conditions et avec le sourire.

Eliane Ferry (DVD) :

Nous sommes  bien entendu très satisfaits du résultat même si je pense que cette campagne a été assez difficile.Je tiens à remercier Jean Claude et Nadine Bassière pour ce report de voix, nous sommes touchés par ce geste…que nous aurions fait également dans une position similaire, chez nous il n’y a pas de ni ni. Dès demain on se met au travail au service de toute la population  et je tiens à remercier les électeurs qui nous ont fait confiance.

Éliane Ferry sera conseillère départementale

Quant au score du Front National  il faudra maintenant être très vigilant au vu du score réalisé par monsieur Laurent et son binôme.




7 réactions sur “La réaction des candidats

  1. Quentin Martial

    « Touchée par ce geste » ???? Je ne vois pas ce que l’affect vient faire là dedans ! Je sens que ça va voler haut avec Mme Ferry…On a pas fini d’être dépités..

    répondre
    1. Dreller Nicole

      La parité homme- femme en politique est enfin reconnue; merci les socialistes.
      Vous ayant côtoyé, madame Ferry; je pense que vous serez une véritable force de proposition et de décision et non simplement « une épaule pour un homme politique expérimenté ».
      Bon courage dans vos nouvelles fonctions.

      répondre
      1. Gilles Chipot

        La parité homme femme c’est bien .Je suis curieux néanmoins de voir le pourcentage de femmes qui seront élues à la tête des départements…..

        Par ailleurs, cette disposition de deux CD par canton ne fait pas diminuer le cout et l’impact que le nombre extravagant de 600 000 élus français font peser sur les comptes et sur la compétitivité de la très pauvre économie française.

        Quid également de la problématique morale posée par les cumulards (et leurs indemnités..).De mon côté, j’ai réglé ce probléme.Je ne donne plus ma voix à aucuns d’entre eux, quels que soit leurs bords.

        répondre
  2. Dreller Nicole

    Vous avez raison! Mais , pour moi, une femme de 55 ans, la parité politique est une réelle avancée; enfin nous comptons, nous existons par nos idées…
    Votre deuxième argument concernant les politiciens cumulards est une problématique sociétale importante.
    Les politiques doivent s’en saisir pour redevenir crédibles auprès d’une population en souffrance, notamment les jeunes qui ne croient plus à aucun homme politique; à juste raison…
    Moi , je continue à voter; car nous , le sexe faible, nous avons dû nous battre pour exister.
    Un avenir politique propre et intègre; chimère?
    .

    répondre
  3. fhaxa

    Un peu fort de café d’entendre cette jérémiade sur le ni-ni de la part d’élus soit-disant « divers droite », en réalité « sous-mariniers » de l’UMP.
    Au fait Mme Ferry et Mr Martinache qui a inventé cette expression du ni-ni? Et qui a imposé la parité femme-homme, vous la droite qui en bénéficiez aujourd’hui ?
    Et si « Granges-en-Sarkozie » est bien une réalité avec son maire ultra-conservateur, amis gerômois faisons en sorte que la perle des Vosges reste un exemple de gestion républicaine réussie malgré les dissensions récentes suicidaires apparues lors de ce scrutin départemental. Regardons l’avenir dans le respect des différentes sensibilités et construisons un avenir prospère pour tous (individus, familles, entreprises, associations, collectivités de toute nature…)dans l’action commune et le désintéressement. Reprenons-nous et en avant Gérardmer!
    Francis Haxaire

    répondre
  4. Alexis MARTIN

    Mme Ferry et Mr Martinache n’étaient pas des « sous-marins » de l’UMP puisque leur binôme faisait partie des 4 dans les Vosges ayants reçus officiellement le parrainage de ce parti. Par contre, un autre binôme présent au premier tour sur Gérardmer avançait davantage masqué…

    Par ailleurs, je crois comprendre que vous êtes favorable à une gestion républicaine regroupant les différentes sensibilités ….sous conditions qu’elles soient de gauche. Etonnante façon d’imaginer le vivre ensemble et « un avenir prospère pour tous »…

    Personnellement et comme beaucoup de Geromois,je trouve qu’une vraie gestion républicaine et citoyenne d’un cité comme la nôtre devrait se faire entre gens compétents et de bonnes volontés, sans l’interférence de cet éternel clivage droite gauche.

    Seulement voila, les états-majors des partis majoritaires orchestrent en permanence le vieux principe du diviser pour mieux régner.

    Cette vieille recette permet à de nombreux hommes politiques des deux bords de faire une belle carrière, de se construire un joli patrimoine, de se préparer de très belles retraites, sans même jamais avoir connu un seul employeur.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *