Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Les réactions des candidats RDV le 29

image_pdfimage_print

Guy Martinache (DVD):

Nous sommes confrontés  mes collègues et moi, c’est à dire les plus anciens au Front National pour ce second tour. Je pense que les électeurs  font aujourd’hui l’amalgame entre une politique départementale et nationale. L’insatisfaction de la population s’est exprimée et les élus locaux sont sanctionnés. Mais je crois aux forces républicaines et j’imagine qu’il y aura un réflexe pour le second tour. Je suis étonné de la prise de positon de Gilbert Poirot  qui estime que ses électeurs feront ce qu’ils souhaitent. J’espère que c’est une réaction à chaud de sa part et qu’il y aura un réel réveil pour ce second tour.

Gilles Laurent  (FN) :

Nous sommes satisfaits et nous attendions ce résultat. Nous avons beaucoup travaillé sur le terrain avec du porte à porte : nous sommes à l’écoute de la ruralité. Bien sûr nous remercions nos électeurs et nous espérons que l’abstention du 1er tour se déplace au second

Jean Claude (DVG) :

Nous remercions les électeurs qui nous ont fait confiance. Le total de la Gauche est de 44% alors que celui de la droite n’est que de 27%. Les voix ne nous appartiennent pas  et nous sommes des personnes responsables c’est pourquoi nous invitons nos électeurs à voter contre le Front National.

Gilbert Poirot (FG) :

On paie notre désunion….J’ai toujours pensé que j’étais le meilleur candidat afin de préserver la canton. Ce vote est à l’image de la misère, du chômage qui frappe  des vallées comme celle de la Meurthe. Je n’oublie pas également la présence du  PC  qui a fait un bon score à Fraize. De toute manière nous avons tout fait pour perdre le canton.

Alain Bédez (PC) :

C’est l’échec de la gauche, mais nous n’avons pas l’intention de porter la responsabilité de cette défaite. De toute manière, même avec nos voix Gilbert Poirot ne passait pas…Pour le second tour ce sera vote blanc.




5 réactions sur “Les réactions des candidats

  1. La Mouette

    Dans la situation actuelle, je ne pense pas que le vote blanc ou nul soit une solution. Il ne faudra pas venir pleurer ensuite ce manque de courage

    répondre
  2. Choucas

    D’un autre côté, même si le FN, c’est pas forcément un signe de bonne santé de notre petit monde politique, est ce qu’il n’est pas temps de voir arriver un peu de têtes nouvelles en remplacement de personnes un peu trop âgées pour rester dynamiques, que l’on voit depuis des décennies et qui n’ont pas particulièrement de bilan extraordinaire en matière de développement social et économique de notre vallée.
    Après avoir voté Poirot depuis des années, plus sur la personne que sur le projet, je pense qu’il a fait maintenant son temps, tout comme Martinache. Envoyons donc ces gens se reposer et profiter de leur retraite Il nous fait maintenant de jeunes actifs, qui s’engagent sur l’avenir et pas sur la préservation de leur situation de notables…et je ne pense plus que le FN, qui veut être un parti de gouvernement, ne soit un parti pas républicain. À preuve, un bon nombre de ses acteurs de premier plan viennent de chez Chevenement…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *