Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Les 3èmes évaluent les risques face aux addictions avec la gendarmerie

image_pdfimage_print
Les élèves de 3ème

L’information auprès des jeunes, dans les collèges et lycée c’est l’adjudant Bertholet qui s’y colle. Le gendarme a la fibre et le contact avec les ados qu’il entretient depuis des années en intervenant généralement dans le cadre de campagne de promotion ou plus exactement de prévention des addictions comme ce fut le cas vendredi avec les potaches en classe de 3ème à la Haie Griselle. Au menu de l’intervenant  : établir avec les élèves une forme de bilan des connaissances scientifiques sur les vulnérabilités des adolescents âgés de 10 à 18 ans ( programme de l’INSERM) à l’usage de substances psychoactives dont la consommation est notable chez les jeunes et pour lesquelles un risque de comportement addictif est avéré  avec l’alcool, le  tabac le cannabis.

L’adjudant Bertholet habitué des interventions auprès des jeunes des lycées et collèges

L’adjudant Bertholet a pour mission d’établir un contact, un  lien mais surtout  de faire passer un message pour une  véritable prise de conscience, comme cela peut-être fait dans les familles…on minimise toujours le rôle déterminant de la cellule familiale dans l’évolution d’un adolescent. Car au delà d’un discours et  d’une prise de substance illicite il y a aussi la loi avec tout ce que cela implique en termes de sanction et donc d’avenir. Et quand on sait que l’avenir appartient aux élèves, une réflexion s’impose.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *