Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Les ballons vosgiens dans un gâteau Derniers ajustements pour le gâteau des Ballons

image_pdfimage_print

Souvenez-vous : l’an dernier, le Parc naturel régional des Ballons des Vosges et le Lycée des métiers de l’hôtellerie et de la restauration JBS Chardin de Gérardmer avaient décidé d’unir leur force autour d’un projet commun. Ce dernier avait pris la forme de la création d’un gâteau à l’image des Ballons des Vosges. L’objectif de l’opération était simple : inscrire dans cette petite douceur « l’ADN » des Ballons des Vosges pour donner envie aux habitants et aux visiteurs de la déguster dans tous les sens du terme.

Pour donner naissance à ce gâteau qui doit être par la suite commercialisé y compris par les boulangers et pâtissiers du secteur qui le souhaiteront, cinq groupes d’élèves de l’option « boulangerie pâtisserie » des classes terminales BAC pro avaient retroussé leurs manches. Encadrés par leurs professeurs de pâtisserie et d’arts appliqués, ils ont ainsi testé recettes et design avant de proposer les prototypes à la dégustation d’un jury d’experts…

Un gâteau avait ainsi été retenu mais le Parc des Ballons souhaitait affiner un peu le produit avant d’en arrêter définitivement la forme, la recette et le nom. Ainsi, deux émissaires étaient présentes sur les pistes de la Mauselaine jeudi afin de procéder un à petit sondage auprès du public. Brigitte Herbertz, chargée de communication du parc des Ballons, et Camille, actuellement en stage au sein de la structure, faisaient donc goûter le fameux gâteau aux skieurs tout en leur demandant de répondre à un petit questionnaire dont les réponses seront épluchées prochainement.

« Le visuel était à revoir et nous allons peut-être passer à une forme carrée, plus tendance actuellement. Nous essayons de travailler avec des produits du terroir et il est possible que nous introduisions des bluets à la place des myrtilles selon les saisons. Tout cela est à tester… Il semblerait qu’il y ait également un petit peu trop de pain d’épice pour la plupart des gens, ce sera sans doute amené à évoluer aussi », précise Camille. Bref, le gâteau définitif devait sans doute faire son apparition au printemps, affaire à suivre…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *