Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Les rencontres du Ciné : une promenade sur les sentiers du 7ème Art

image_pdfimage_print
Le président de l’Office du Tourisme Hervé Badonnel a eu le plaisir d’ouvrir cette traditionnelle conférence de presse en compagnie de Denis Blum, Stessy Speissmann et Thierry Tabaraud

 

Les 19ème Rencontres du Cinéma de Gérardmer auront lieu du 7 au 10 avril prochain au cinéma du casino Joa. Un rendez-vous des cinéphiles qui vous invite à une petite promenade à travers les genres et les origines des prochaines sorties de l’année 2015.,

Une fois de plus, le président de l’Office du Tourisme, Hervé Badonnel ainsi que l’équipe chargée de la programmation des Rencontres du Cinéma avaient le plaisir de présenter cette 19ème édition au beau milieu de l’éclipse solaire qui a eu lieu ce vendredi matin. Ce qui fera dire à Thierry Tabaraud, Président du Syndicat des Exploitants de l’Est, que tout cela n’était pas sans lui rappeler « Tintin et le temple du Soleil » : « Décidément, entre la neige, la pluie, le soleil, le froid le vent et maintenant une éclipse en pleine conférence de presse, on aura tout connu à Gérardmer », commentera-t-il amusé et enthousiaste.

Denis Blum a mis en avant le côté convivial de Gérardmer, idéal pour accueillir les Rencontres du Cinéma

Mais revenons-en au vif du sujet : à quelle sauce les cinéphiles, public, professionnels et journalistes, vont-ils être mangés ? « Nous avons tenté de dresser un panorama le plus large possible des sorties à venir à travers une sélection d’une vingtaine de films dont certains ne sortiront pas avant septembre. Ce sera comme un promenade à travers les genres, mais aussi une promenade géographique. La sélection est d’une exceptionnelle diversité cette année, avec des productions venant d’Inde, d’Éthiopie, d’Angleterre, de Corée du Sud, de Brésil, d’Autriche, desÉtats-Unis et bien sûr de France, avec même une production lorraine », précise Denis Blum.

Pour ce qui est des genres cinématographiques représentés, là aussi l’éclectisme sera de mise même si cette édition fera la part belle à la comédie et à la comédie dramatique, genre qui ont sans doute contribué aux lettres de noblesse des Rencontres. « Les Rencontres, c’est surtout des coups de cœur que nous voulons partager avec un public qui nous suit à Gérardmer depuis bientôt 20 ans », souligne Thierry Tabaraud. C’est d’ailleurs sans doute pour cela que les rencontres ont toujours lieu en Perle des Vosges, l’équipe n’ayant pas cédé aux sirènes d’autres grandes villes lorraines.

« Nous aimons vraiment faire les Rencontres à Gérardmer, nous aimons ce côté convivial et, me concernant, je ne me verrais pas le faire dans une grande ville avec un côté beaucoup plus impersonnel. (…) Même si nous avons eu des moments de doute et que nous en aurons sans doute encore, nous ne craignons pas l’essoufflement car nous bénéficions de partenaires qui nous suivent largement, et plus encore cette année, qu’il s’agisse des partenaires publics comme privés », a conclu Denis Blum avant de laisser la parole au maire de Gérardmer.

Un Stessy Speissmann qui évoquait avec humour une petite pointe de déception. Ce dernier, en grand fan d’Albert Dupontel, convoitait en effet l’espoir de rencontrer l’acteur qui sera à l’affiche de « En équilibre », de Denis Dercourt avec Cécile de France… Mais comme l’a spécifié Denis Blum, beaucoup de réalisateur seront présents cette année mais finalement assez peu d’acteurs, si ce n’est Charlotte de Turckheim et Alice Pol pour « Qui c’est les plus forts ? », ou encore Lucie Debay pour « Melody ».

Quant à la programmation en détail, vous êtes invités à la retrouver sur le site des Rencontres : http://www.rencontres-du-cinema.com/2015.php

Vous y retrouverez également les tarifs et très prochainement les horaires des séances. Bonnes toiles à tous !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *