Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

O.T Intercommunal : « impliquer toutes les communes » Pour fonctionner à plein régime, l'OTI devra impliquer et concerner l'ensemble des forces en présence

image_pdfimage_print

 

L’Office du Tourisme englobe désormais les 9 communes du territoire Gérardmer-Monts & Vallées depuis que la nouvelle Communauté de Commune a pris la compétence « Tourisme ». Une petite révolution qui va impliquer de nouvelles actions et un fonctionnement qui va évoluer au fil des saisons à venir.

Hervé Badonnel et Michel Bertrand

Rappelons brièvement que c’est en novembre 2014 que le Conseil municipal de la perle des Vosges avait voté le principe de dissolution sans liquidation de l’Établissement Public Industriel & Commercial (EPIC) Office de Tourisme de Gérardmer-Xonrupt. Dans la foulée, la nouvelle Communauté de Commune créait l’Office de Tourisme intercommunal (OTI) et désignait 13 délégués titulaires et suppléants chargés de siéger au sein du comité de direction de cette structure nouvelle.

Les nouveaux statuts validés par ces 13 membres titulaires et leurs suppléants en décembre dernier, il fallait procéder à l’élection du président et du vice-président de l’Office Intercommunal. Hervé Badonnel et Michel Bertrand ont ainsi été désignés par leurs pairs. Enfin, en janvier 2015, suite à une délibération du Comité de Direction, une liste de 10 membres titulaires et 10 suppléants représentant les socioprofessionnels intéressés par le tourisme sur le territoire de la Communauté de Commune était validée.

Le directeur de l’OTI Bruno Poizat est enthousiaste

Tout cela, c’est bien joli me direz-vous, mais à quoi cela va donner suite ? Le président de ‘LOTI, son suppléant ainsi que le directeur de l’OTI Bruno Poizat tenaient ainsi à préciser les missions et compétences de la nouvelle structure, de ce nouvel EPIC. Tout d’abord et sans être exhaustif, il s’agira d’assurer la promotion et la commercialisation de son territoire d’intervention au travers de l’accueil et de l’information des vacanciers et visiteurs, cela va de soi. La communication fera aussi l’objet d’une attention particulière à travers la réalisation et la diffusion de support et documentation d’information.

« Nous allons revoir certaines brochures et notre plan com’ à l’échelle du territoire de la Communauté de Commune, c’est important de le préciser. Nous allons vraiment avoir une vision et une démarche globales, à l’échelle du territoire, c’est important de le préciser. Ce nouvel OTI doit profiter à toute les communes, à l’ensemble du secteur », précise Bruno Poizat. « C’est réellement en étant unis et en travaillant intelligemment que nous sortirons notre épingle du jeu. Pour le moment, sur le secteur de Gérardmer, nous le faisons bien, il faut que cela continue dans ce sens », ajoute pour sa part Hervé Badonnel.

Ainsi, une refonte des sites internet de promotion et de commercialisation en responsive (adaptable à tous les écrans) est prévue en 2015, tout comme une refonte des brochures. De plus, toujours pour 2015, les antennes de le Tholy, Xonruot-Longemer seront opérationnelles dès le printemps. Elles seront suivies en été de celle de Granges-sur-Vologne. Des points d’information seront créés dans les autres communes et l’accueil sera assuré 7 jours sur 7 de mi-avril à septembre au point d’accueil de Gérardmer (avec ouverture le dimanche après-midi).

« Il s’agit d’être encore plus professionnel et d’avoir un discours commun au niveau de l’accueil, sachant que l’ensemble des antennes seront liées au niveau informatique et même téléphonique à la centrale de Gérardmer. La « caisse » sera également en commun, cela va de soi », souligne également Bruno Poisat. Dans ce même ordre d’idée, l’OTI continuera à assurer la commercialisation des hébergements, de prestations et de produits touristiques à travers la centrale de réservation déjà existante et dans laquelle de nouvelles références seront rentrées.

L’OTI assurera également l’entretien des sentiers de randonnée qui lui sont confiés qui seront déterminés en fonction de l’intérêt intercommunal. Dès septembre prochain, un projet de création d’un plan intercommunal de randonnée sera ainsi lancé.

Comme toujours, terminons par un mot en Euros avec les moyens mis en œuvre par l’OTI et donc un budget total de 2,5 millions d’Euros, principalement en fonctionnement. La structure emploie 16 équivalents temps plein et 4 renforts saisonniers pour l’été à l’accueil. C’est parti !




Une réaction sur “O.T Intercommunal : « impliquer toutes les communes »

  1. Andre Francois

    Surtout ne faites plus rien entre Xonrupt et le Valtin !!!
    Cherchez l’erreur …
    Un trou dans cette communauté de communes, puisque le Surceneux et Le Grand Vallin appartiennent à Ban sur Meurthe Clefcy.
    Le touriste lui il s’en fou !
    A quand un vrai maillage du territoire …
    Il en est de même pour le courrier, la déchetterie …
    Bon rassurez-vous un bon site internet bien référencé en 1° ligne de Google avec un nom de gîte sympa, ça marche toujours, mais en tout cas pas avec le concours de cet OT …
    Adios amigos

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *