Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

« Comment développer la culture commerciale en France ? » Le thème exploré par notre jeunesse à travers le manifeste du Mouvement des DCF

image_pdfimage_print

 Lundi matin, à l’occasion de l’assemblée générale du MEDEF 88, le président du Mouvement des Directeurs Commerciaux de France Eric Pigeard a eu le plaisir de remettre le dernier Manifeste pour le développement de la culture commerciale à Michel Borens, président du syndicat patronal vosgien.

Eric Pigeard et Michel Borens lors de l’assemblée générale du MEDEF 88 au Grand Hôtel

En effet, c’était la petite cerise sur le gâteau de cette dernière assemblée générale en date du lundi 27 avril. Pour conclure la réunion des patrons vosgiens, Eric Pigeard a remis à son homologue du MEDEF le dernier Manifeste des DCF. L’occasion de rappeler que le mouvement a désormais 85 ans et compte dans ses rangs environ 2 500 membres et 80 associations en France.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore les DCF, sachez que ses principales missions sont de rassembler tous les représentants de la fonction commerciale qu’ils soient chefs d’entreprises, salariés ou sous un autre statut, mais aussi de défendre, promouvoir, expliquer et valoriser cette fonction. C’est donc dans cette esprit que le mouvement des DCF s’est lancé dans la création de ce nouveau manifeste.

Un ouvrage dont la matière première aura été la jeunesse : « Depuis de très nombreuses années, les DCF organisent le Concours National de la Commercialisation qui consiste en une épreuve écrite de 4 heures. Les étudiants sont de deux catégories : les Bac 2/3 et les Bac 4/5 qui sont dans des formations commerciales. Le sujet était en 2014 « Comment développer la culture commerciale en France ? » 10 000 étudiants ont apporté leurs idées, leurs affirmations et leurs visions des choses » précisait Eric Pigeard.

A la vue des écrits fournis pas les étudiants, la matière était donc là, il ne restait plus qu’à synthétiser les productions et en faire un manifeste pour que leur parole ne s’arrête pas au concours malgré les belles récompenses qu’ils reçoivent à cette occasion. Et de conclure : « Notre jeunesse a des choses à dire, soyons à leur écoute. Il y a des préjugés à combattre à propos de la fonction commerciale. Une fonction jugée peu éthique, un métier pas assez valorisé, un métier sous pression et sous contraintes… »

Des préjugés que les DCF souhaitent briser à travers ce manifeste téléchargeable ici-même : madcc

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des DCF : http://www.madcc.fr/madcc/accueil




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *