Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Direction La Rochelle pour la reine des cocktails

image_pdfimage_print

Originaire de Ban-de-Laveline et élève du lycée Chardin de Gérardmer, Marcelline Colin a récemment remporté le 1er prix du concours de cocktails Pineau des Charentes des Lycée Hôteliers, et ce dans la catégorie « short drink ».

Rappelons brièvement que ce concours de cocktails, organisé par le Comité National du Pineau des Charentes, a permis à 11 jeunes élèves issus de lycées hôteliers de France de mettre en avant le Pineau des Charentes en cocktails. Après avoir été sélectionnés dans leur établissement, les candidats retenus se sont donc affrontés en finale au Lycée hôtelier de La Rochelle.
Chacun a dû convaincre un jury composé de barmen professionnels, de producteurs et professeurs de la qualité et de l’originalité de ses créations. Chacun devait en effet réaliser un cocktail short drink à base de Pineau Blanc ainsi qu’un cocktail long drink a base de Pineau rouge. Et c’est avec son « Pineau New Fashioned », version revisitée du « Bourbon Old Fashioned », que Marcelline s’est hissée sur la plus haute marche du podium.

« Nous devions partir du catalogue des cocktails classiques tout en restant dans le thème imposé « les cocktails des palaces », puis nous en inspirer pour les réinventer en y introduisant du Pineau des Charentes. Quant à la verrerie, nous pouvions utiliser ce que nous voulions », précise ainsi l’élève de la Mention Complémentaire Barman. La recette de son short drink, elle vous la livre au cas où vous souhaiteriez vous préparer un petit rafraîchissement à la fin de cet article : ¼ de sucre imbibé d’angostura bitter. Écraser le sucre avec le Canada Dry. 1 cl de Canada dry. Mettre les glaçons. Ajouter 4 cl de Pineau des Charentes Blanc. Merci Marcelline !

La suite, la jeune femme l’imagine bien à Strasbourg, ville où elle a déjà effectué l’un de ces deux stages : « J’ai effectué un stage à Deauville à l’Hôtel du Golf et un autre au Sofitel de Strasbourg. C’était une très bonne expérience pour moi, c’est un bel établissement et ça me plairait de travailler là-bas plus tard », conclue Marcelline.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *