Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Conseil Général – François Vannson succède à Christian Poncelet Avec 29 voix sur 34

image_pdfimage_print
C’est fait François Vannson est officiellement président du Conseil Général

Sans surprise, François Vannson a été élu ce matin président du conseil départemental des Vosges. Il succèdera à Christian Poncelet.
Le nouveau président du conseil départemental a été élu au premier tour avec 29 voix sur 34 (aucune abstention, 3 bulletins blancs et 2 nuls). Le vote s’est déroulé à bulletins secrets. L’élection s’est donc déroulée sans heurt et plutôt rapidement. Lors de la précédente élection, Christian Poncelet avait été élu à la suite du troisième tour et au bénéfice de l’âge. François Vannson (élu UMP du canton de Remiremont) est donc élu président du conseil départemental pour la mandature 2015-2020.
Christian Poncelet quitte l’hémicycle sous les applaudissements
La séance a débuté à 10h. Christian Poncelet a nommé Roland Bedel, le doyen à présider l’assemblée et Simon Leclerc le benjamin comme secrétaire de séance. Puis Christian Poncelet a quitté l’hémicycle sous les applaudissements des élus. La nouvelle assemblée est composée à parité égale de femmes et d’hommes. « Le département accompagne les citoyens à chaque étape de leur vie » a souligné Roland Bedel qui a aussi rappelé que face à certaines inquiétudes et polémiques qu’ il n’est pas question de la disparition du département ». Roland Bédel a demandé qui est candidat à la présidence. Seul François Vannson s’est proposé.
François Vannson rend hommage au président Poncelet :

Dernier tour de piste pour Christian Poncelet Les élus à la scrutation

A la suite de son élection François Vannson a pris la parole pour rendre hommage au président Poncelet : « Il présidait cette administration avec un véritable talent depuis 1976. Son parcours exceptionnel mérite ma reconnaissance. Lui rendre hommage était plus que naturel.». Il a conscience des difficultés qui l’attendent : « j’accède à une lourde responsabilité et une lourde fonction. C’est le plus beau jour de ma vie politique. »
Il a ensuite eu une pensée pour les Vosgiens. « Un département où nous avons des Vosgiennes et des Vosgiens qui souffrent. Notre fonction est de leur apporter de l’aide. » assure-t-il. « Je tiens à assurer les élus vosgiens, maires des 514 communes vosgiennes de mon total soutien. »
Pour Christian Poncelet c’est la fin d’une période : « Tout a un commencement. Aujourd’hui c’est la fin d’une période. »
L’élection des membres de la commission permanente a suivi le vote. Une seule liste proposée a été adoptée à l’unanimité.

Célia Klein Navé
Les nouveaux vice-présidents du Conseil départemental :
1er vice-président : Philippe FAIVRE
2ème vice-présidente : Martine GIMMILARO
3ème vice-président : Alain ROUSSEL
4ème vice-présidente : Caroline PRIVAT
5ème vice-président : Benoît JOURDAIN
6ème vice-présidente : Ghislaine JEANDEL-BALLONGUE
7ème vice-président : Luc GERECKE
8ème vice-présidente : Véronique MARCOT
9ème vice-président : Simon LECLERC
10ème vice-présidente : Nathalie BABOUHOT

 




11 réactions sur “Conseil Général – François Vannson succède à Christian Poncelet

  1. Ch Perrin

    Bonsoir, je voulais juste savoir, sans esprit de polémique, si Mr Vannson, qui lui même se dit investi d’une lourde tâche, quittera son mandat de député pour ne pas cumuler les responsabilités?

    répondre
  2. Eric Defranould

    ça cumule à tous les étages dans tous les partis.
    Du FN au PS en passant par l’UMP et tous les autres. Le sport national consiste à cumuler les indemnités. Quelques exemples prêt de chez nous ;
    – le conseiller départemental Mr MARTINACHE (maire de Granges,vice président de la Communauté de Commune,Conseiller Départemental,Président de Vogelis ….) ;
    – le maire de GERARDMER (Conseiller Régional, Maire de Gerardmer);
    – Mr Vanson (député, président du Conseil Départemental)…
    UNE SEULE SOLUTION : INTERDIRE PAR LA LOI LE CUMUL DES INDEMNITES ET LES PLAFONNER A 1800 EUROS (salaire moyen des français).
    Cette mesure créerait des dizaines de milliers d’emplois et redonnerait à la démocratie un nouveau souffle….

    répondre
    1. Gilles CHIPOT

      Valérie Jankowsky touchera 1900.73 euros brut + 10 % comme membre de la commission permanente soit 2090,80 brut (hors défraiements).

      répondre
  3. fhaxa

    Les différentes réactions, toutes légitimes, prouvent,s’il en était besoin,qu’il faut tout remettre à plat, par référendum par exemple et de toute façon passer à la VI ème République. Vous savez certainement que le Prédident(s)PONCELET à l’action duquel je rends d’ailleurs hommage a cumulé 153 années de mandats électifs !!!
    Heureusement que le ridicule ne tue plus sans quoi nous serions tous morts.
    Quant au « pauvre » François VANNSON, vous savez aussi qu’il percevra en 2017 lorsqu’il aura rendu son tablier de député (dixit l’intéressé et vu la loi applicable à cette date sur le non cumul) et alors qu’il n’aura que 55 ans environ 5000 euros mensuels de retraite de parlementaire pour avoir effectué 24 ans de député (- 1 année en raison de la dissolution manquée par Chirac en 1997) soit 5 mandats, le pauvre !
    Alors on passe à autre chose ou on refait la révolution ou on continue à croupir et…CREVER
    Francis Haxaire

    répondre
  4. Francis HAXAIRE

    Quel bel équilibre pour les vice-présidentes : 2 pour Saint-Dié et 1 pour le Val d’Ajol, les autre circulez, il n’y a rien à voir !Curieuse conception de la représentation des territoires ruraux.
    Philippe FAIVRE a tout manigancé et François VANNSON lui a tout cédé. C’est dire si le département 88 leur importe avec cette répartition partisane du « directoire ». A l’un le département et à l’autre le poste de Jackie PIERRE en visant déjà sa place « chaude » aux sénatoriales de 2020. J’espère qu’il y aura des empêcheurs de ce type de marchandage ! Lamentable « mon cher Vannson » !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *