Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

« Je suis, tu es, nous serons »… Fraternelles et solidaires avant tout ! (vidéo)

image_pdfimage_print

Deux classes de petits Gérômois ont eu le plaisir de présenter le travail réalisé récemment dans le cadre des « Écrits de la Fraternité », l’annuel concours de poésie de la LDH.

Michèle Perrin en compagnie de Jean-Paul Gaspard, présentant un modèle réduit du travail de ses élèves

Comme chaque année ou presque depuis bien longtemps, la section locale de la Ligue des Droits de l’homme proposait aux écoliers du secteur de prendre part au concours national de poésie baptisé « Les Écrits de la Fraternité ». Ce mardi après-midi, c’est donc en présence de membres de la section et de sa présidente Michèle Perrin que les CM1 de Jean Macé encadrés par Alain Ayroulet ainsi que les CE1 de Marie Curie accompagnés de Jean-Paul Gaspard ont présenté le fruit de leur réflexion et de leur travail au public.

Une petite cérémonie qui s’est à nouveau déroulée au foyer-bar de la Maison de la Culture et des Loisirs et en présence de nombreux parents d’élèves, sans oublier l’adjointe à l’éducation et à la jeunesse Marie-Rose Briot. L’occasion pour Michèle Perrin de rappeler la raison d’être de la LDH, à savoir défendre l’intégrité et la dignité de l’Homme, et ce, sans aucune distinction ni réserve. Une lourde tâche qui demande l’implication de nombreuses forces vives, un appel est donc lancé à tous ceux qui souhaiteraient s’engager dans ce combat de tous les instants.

Les élèves de Marie Curie en compagnie d’Alin Ayroulet

Mais place à la jeunesse que la LDH avait souhaité amener à réfléchir, à écrire, à créer à travers le thème de cette année intitulé « Je suis, tu es, nous serons… », et qui pourrait se résumer en trois mots : identités, altérité et complémentarité. Trois termes qui ont accompagné le cheminement des membres de la ligue jusqu’à leur choix final de ce thème.

« « Identités », parce que je suis à la fois un enfant, un habitant de telle ou telle ville, avec telle ou telle origine géographique… et puisque j’existe avec toutes ces caractéristiques, je souhaite que toutes soient reconnues et respectées.

« Altérité », parce que je sais que tu es, à bien des égards, différent de moi.
Tu as une histoire et un parcours différents, une autre couleur de peau, une orientation sexuelle différente… Mais tout cela ne t’empêche pas de me ressembler, d’être mon égal et mon alter ego.

« Complémentarité », parce qu’à partir de ce que je suis et de ce que tu es, nous pouvons grandir et construire ensemble. Sans cette reconnaissance mutuelle, nous ne serions que des êtres amputés, repliés sur nous-mêmes, fermés à toute évolution, à toute construction collective », expliquait ainsi Françoise Dumont, Membre du Comité central de la LDH et présidente du jury, dans sa présentation du concours 2015.

Message reçu 5/5 par les jeunes Gérômois participants ! Du côté des élèves de Jean-Paul Gaspard, premiers à s’élancer sur les planches de la MCL, le résultat s’est traduit par la création d’un dessin graphique comportant autant de bulles que de nombre d’élèves multiplié par trois (21 élèves dans la classe). En effet, dans ces bulles, chacun a inscrit une phrase de son choix pour « Je suis », une pour « tu es » ainsi qu’une pour « nous serons ».

Mais pour rendre compte de ce travail et de cette création, la petite troupe a dévoilé le contenu des bulles en le lisant sous forme d’un petit jeu de rôle sur les planches du foyer-bar de la MCL. Quant aux élèves d’Alain Ayroulet, c’est en musique qu’ils ont dévoilé leur poésie, l’enseignant ayant sorti la guitare pour agrémenter la prestation des enfants appréciée d’un public tout acquis à leur cause.

Pour conclure, notons que les deux classes se sont vues remettre chacune deux livres illustrés sur le « vivre ensemble » et que leurs réalisations ont été envoyées à Paris. Peut-être que l’une d’entre-elle gagnera un prix au niveau national comme cela est parfois le cas certaines années. Nous le saurons dans le courant du mois de mai.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *