Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

L’ASG Voile casse tout en Méditerrannée

image_pdfimage_print
Romain Lemaire

Plus de 80 participants, dont soixante géromois ont participé la semaine dernière au regroupement de la Ligue de Lorraine en Méditerrannée et à la régate organisée par l’ASG et les Prairies de la Mer à Port-Grimaud.

Dans des conditions idéales, vent modéré toute la semaine avec du vent fort et grosse houle durant une journée, les participants ont alterné entrainements (sous la conduite des entraineurs Sébastien Meignan, Jane Remy, Emeric Valence, Gaby Gottscheck de Nancy) et compétition avec 2 à 3 manches de régate par jour.

Les plus petits et les plus débutants encadrés par Thierry Germain, Camille Laurent et James Venail d’Epinal (pour les dériveurs) ont aussi tiré leurs premiers bords de compétition en mer. Le tout dans une ambiance familiale et conviviale entre les divers clubs représentés.

 

La régate sélective pour les Championnats de France jeunes était particulièrement disputée mais les géromois remportent finalement toutes les catégories.

En Raceboard séniors, Sebastien Meignan s’impose sans surprise devant Gabriel Gottscheck de Messein et Emeric Valance. Jane Rémy, 6ième, est première féminine.

En Raceboard hybrid (espoirs), belle bagarre entre Gautier Valentin, très vite au planning dans le vent moyen, et Théo Halluitte, plus à l’aise dans le vent fort. Maxime Coutret complète le podium géromois.

En espoirs, victoire difficile d’Antoine Thiriat devant Nathan Sanahuja (Messein). Chloé Weckel (3ième et première féminine) devance de justesse ses camarades de club Mathilde Valentin et Lily Dieudonné.

En minimes, Titouan Halluitte l’emporte très facilement (5ième au scratch), devant Emma Milanesi (1ière féminine) et Pauline Weckel. Premiers benjamins, Clément Valentin et Loane Valance jouent déjà avec les grands.

En dériveurs, le jeune Timothé Guerin l’emporte devant le vétéran Richard Pierrel d’Epinal et Thierry Guerin son père.

 

Une belle réussite pour la Ligue de Lorraine et l’AS Gérardmer en particulier qui doit multiplier les expériences et les régates en mer pour essayer de conserver sa place au niveau national (sixième club français en planche à voile en 2014).

 

M.M




Une réaction sur “L’ASG Voile casse tout en Méditerrannée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *