Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

MEDEF 88 : « rien de défini » Le syndicat patronal se prépare au passage à la nouvelle région Alca

image_pdfimage_print

Pour le président Michel Borens, les nouvelles orientations du MEDEF 88 ne sont pas encore totalement définies mais l’objectif sera de « faire vivre le territoire et s’appuyer sur les richesses de nos produits et de ces nouveaux produits qui alimenteront notre banque de données ».

Michel Borens a fait l’état des lieux du MEDEF 88 après avoir érité des clés de la Maison il y a un an maintenant, prenant ainsi la suite de Gilles Bragard

Ce lundi matin, le Grand Hôtel de Gérardmer accueillait l’Assemblée Générale ordinaire du MEDEF des Vosges. Une réunion qui s’est déroulée en présence du Député Gérard Cherpion, du sous-préfet Yves Camier ou encore de la Directrice Générale adjointe du MEDEF, Dorothée Pineau, du Président de la CCI des Vosges Gérard Claudel ou encore d’Eric Pigeard, Président Départemental des Dirigeants Commerciaux de France (DCF).

Des officiels, des personnalités représentant nos institutions mais aussi et des piliers sur lesquels Michel Borens et le MEDEF 88 souhaitent pouvoir s’appuyer. Car après une première année de son mandat consacrée à « faire l’état des lieux » du syndicat patronal départemental, Michel Borens est désormais conscient des « travaux à réaliser ». Et il y a du pain sur la planche même si l’homme se veut résolument optimiste. Il sait qu’il a pris la succession de Gilles Bragard qui a occupé le fauteuil de président pendant près d’un quart de siècle et que le redécoupage des régions ne va pas forcément être évident à négocier dans les premières heures.

Mais rien de surprenant après tout. Et rien d’affolant non plus : « La demande du MEDEF au niveau national est clairement de coller au 13 nouvelles grandes régions. A l’heure qu’il est, il n’y a rien de défini et je n’ai personnellement pas de préférence. Nous allons continuer à faire vivre le territoire et nous intéresser à nos voisins de la future grande région Alca. Mais on ne sait pas ce qu’il va sortir du chapeau », explique ainsi Michel Borens.

« Les Vosges existeront »

Un programme d’actions devrait être validé par le MEDEF 88 lors d’un prochain conseil d’administration et il se concentrera sur les thèmes centraux qui intéressent les entreprises et favoriseront leur compétitivité. « Ils s’articuleront autour de sujets traitant de l’international, de l’export, de l’innovation et du numérique. Ils participeront aussi et surtout, de notre engagement national en faveur de l’emploi », ajoute Michel Borens.

Ce programme aura pour mission de construire un MEDEF Territorial plus fort et qui prenne toute sa place dans la future région Alca : « J’ai déjà, à ce sujet, avec mon homologue de Meurthe-&-Moselle, et sur l’invitation de nos instances nationales, initié des relations avec les représentants du patronat d’Alsace et de Champagne-Ardennes, ce n’est qu’un début ! », annonçait ainsi Michel Borens tout en spécifiant, pour ceux qui en douteraient que « les Vosges existeront ! ». L’État des lieux est fait, le projet de « rénovation » se monte et le lancement des travaux sera donc attendu avec impatience.

En attendant, d’autres « chantiers » sont déjà en cours : « Nous sommes dans l’attente de réponses claires et rapides de la part des pouvoirs publics pour régler le problème de financement des retraites, notamment complémentaires. Nous sommes aussi attentifs à l’élaboration d’une loi de modernisation du dialogue social qui tarde à venir », rappelait le président du MEDEF 88. Là aussi, il y a du pain sur la planche !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *