Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Au cœur de la bataille

image_pdfimage_print

Le lundi 4 mai dernier, les élèves de CM de l’école Marie Curie ont eu la chance d’effectuer une sortie sur le site de la bataille du Linge.

L’occasion pour ces écoliers de se plonger dans une partie de l’histoire de la Grande Guerre. Pour mémoire, le Linge est un champ de bataille de la guerre 1914-1918, où un affrontement particulièrement meurtrier eut lieu entre le 20 juillet et le 15 octobre 1915, qui fit 17000 morts. « 17 000 morts, c’est presque 2 fois la population de Gérardmer ! », fera ainsi remarquer à juste titre un des écoliers

Ensuite, Français et Allemand restèrent face à face jusqu’au 11 novembre 1918. Ce champ de bataille, classé site historique, présente un aspect saisissant : l’infrastructure du solide système de défense allemand très bien conservé et les vestiges de tranchées françaises en terre meuble sont les témoins émouvants de la « guerre des tranchées ». Des Tranchées dont « on peut encore voir dans les montagnes alentour les traces des tranchées et des trous d’obus, 100 ans plus tard. Ça devait être terrible! ».

Les enfants trouvent souvent les mots les plus justes et les plus simples, les plus essentiels peut-être : « Il faisait beau et les tranchées étaient encore trempées et boueuses, alors on peut imaginer sous la pluie et la neige l’enfer qu’ont du vivre les militaires ». Un enfer évoqué également par la visite des blockhaus, froids, sombres, humides, tout étroits, ou encore par deux cimetières; un Allemand et un autre Français.

La visite du musée du mémorial était, elle aussi, chargée en questions, en émotions : « Dans le musée deux vitrines exposaient des objets retrouvés sur le site, en dehors des armes et des munitions, il y avait des petits objets personnels : médailles, lunettes, porte-monnaies, briquets… c’était émouvant ». Pas de doute, cette sortie sur le site de la bataille du Linge restera gravée dans les mémoires de ses enfants qui n’ont pas attendu pour faire leur(s) devoir(s) de mémoire avec une attention toute particulière.

 




2 réactions sur “Au cœur de la bataille

  1. rogers

    Je ne pense pas que ce soit une « chance » comme vous l’écrivez d’aller se « promener » sur des sites ou sont morts des centaines de jeunes hommes pendant la guerre de 14/18 .c’est tout ce qu’on veut ,(Mémoire , histoire , voyage pédagogique ) mais pas de la chance .

    répondre
  2. Simon R.

    Bonjour,
    Le nombre de morts lors de la bataille du Linge est plutôt évalué autour de 2200 morts côté francais. Les pertes pour les deux camps sont bien évaluées à 17 000 mais cela comprend les blessés, les disparus et les morts.
    Bien cordialement,
    S.R

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *