Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

La Haie-Griselle s’engage auprès des écoliers du Vietnam Acheter des stylos pour qu'eux aussi puissent écrire - On aurait tort de s'en priver !

image_pdfimage_print

Les collèges et lycées sont sollicités au niveau ministériel et rectoral afin de s’engager régulièrement dans des actions citoyennes. Message reçu du côté de la Haie-Griselle dont les collégiens et lycéens s’investissent régulièrement dans de nobles causes. Cette année, c’est en faveur des écoliers du Vietnam qu’une équipe de lycéens du Conseil de Vie Lycéen mobilise ses forces par le biais de l’association humanitaire vosgienne Les Enfants de Kontum.

Fondée en avril 2002, cette structure a pour but premier la scolarisation des enfants des ethnies minoritaires dans la région de Kontum située sur les hauts plateaux du centre du Vietnam. La base de l’action de cette association laïque est le parrainage d’enfants (plus de 80 enfants parrainés à raison de 25 Euros par mois). L’argent du parrainage permet de faire fonctionner l’école maternelle Sao Maï d’où sont issus les filleuls des Enfants de Kontum.

En grandissant, les filleuls quittent l’école maternelle et vont à l’école publique qui est payante au Vietnam. L’association les suit donc jusqu’à la fin de leur scolarité en payant leur frais de scolarité qui comprend également uniforme, repas de midi, fournitures scolaires etc… Grâce à l’action des lycéens de la Haie-Griselle, vous avez donc l’opportunité de prendre part à cette belle initiative.

En effet, c’est par le biais de l’enseignante d’Anglais Carole Trarbach, déjà liée avec l’association et les enfants du Vietnam, qu’une petite équipe de 10 élèves ont pu se rapprocher des Enfants de Kontum. Touchés par le destin de ces écoliers, ils ont choisi de leur donner un petit coup de pouce en récoltant des fonds nécessaires à leur parrainage. Pour récolter de l’argent, ils vont donc procéder à la vente de stylos au prix de 2 Euros avec l’aide de leurs camarades de la Haie-Griselle.

Les commandes seront prises par les lycéens et gérées au lycée, puis la somme réunie sera reversée à l’association. Alors n’hésitez pas à participer à cette action solidaire et citoyenne en faveur des enfants du Vietnam, d’autant plus que, comme le faisait remarquer la CPE et référente du projet Annie Cottel-Didier, « à ce prix là on aurait tort de s’en priver ! ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *