Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Les parents d’élèves interpellent la Ministre de l’Éducation Nationale Sur la situation du R.P.I. de Liézey, Le Costet, Le Costet Beillard

image_pdfimage_print

Madame la Ministre de l’Éducation Nationale,
L’association des parents d’élèves du R.P.I. de Liézey, Le Costet, Le Costet Beillard situé au coeur de la montagne vosgienne sur les communes de Liézey et Gérardmer souhaite vous alerter sur la situation actuelle.
En effet, depuis plusieurs mois des discussions ont lieu entre l’Inspection Académique, les mairies et les parents d’élèves, afin d’envisager la réorganisation du groupe scolaire.
Ce R.P.I. comporte à ce jour 51 élèves répartis sur 3 écoles avec des prévisions pour l’année prochaine autour de 46 élèves (stable pour les années à venir). Au vu de la baisse d’effectif (5 élèves), l’inspection souhaite procéder à la fermeture de 2 postes.
A ce jour nos enfants ont la chance de pouvoir évoluer dans des conditions très favorables avec une bonne cohésion entre les enseignants, les parents et les municipalités et ce projet de restructuration va impacter fortement ces conditions.
– Une fatigue très importante : des déplacements significativement augmentés pour les élèves (passant de 5 minutes en moyenne à 30 minutes). En particulier pour les petits de maternelle qui devront prendre un bus le matin, avec obligation de manger à la cantine le midi et de reprendre le bus le soir : au final des journées de presque 9h00 sans coupure ! Où est la prise en compte du rythme des enfants ?
– Réduction des échanges entre les enseignants et les parents, les enfants prenant le bus, les rencontres seront très rares.
– Difficultés importantes d’organisation pour les parents : aucune garderie à proximité, complexité du secteur (routes de montagnes), obligation de mettre les enfants à la cantine,…
Comment croire que ces conditions puissent être idéales pour l’apprentissage des enfants ?
Ce projet de fermeture des écoles du Bas-Beillard et du Costet-Beillard va contribuer à la « mort » du secteur, alors qu’au même moment, le gouvernement auquel vous appartenez fait voter une loi pour la défense de la ruralité et en particulier des services publiques en milieu rural. Monsieur le Premier Ministre a récemment déclaré « Les espaces ruraux ne sont pas de simples espaces résidentiels ou récréatifs », ni les « arrière-cours des territoires urbains ». Après les mots nous attendons les actes.
Pour toutes ces raisons, nous sommes fermement opposés à ce projet. Nous nous sommes attachés à échanger avec l’Inspection Académique et les municipalités afin de proposer différentes alternatives… Néanmoins, sans réel succès. L’Inspection Académique nous explique qu’une organisation avec 2 classes n’est dans tous les cas pas envisageable, que ce n’est pas possible aujourd’hui de maintenir des classes à multi-niveaux, soi-disant non adaptées à un enseignement de qualité.
Après diverses actions, on nous propose finalement aujourd’hui de maintenir une classe unique à 5 niveaux (du CP au CM2) ne pouvant donc accueillir qu’une partie des élèves et imposant aux plus petits (les maternelles) les plus longs déplacements.
Derrière des faux-semblants de pédagogie, tout cela ressemble bel et bien à une gestion minimaliste « à la calculette » en dépit de tout contexte géographique, de toute considération pédagogique et surtout de bon sens.
C’est pourquoi, Madame la Ministre, nous vous invitons à entendre les revendications légitimes des parents d’élèves quant à la décision prise et à revoir cette dernière.
Dans cette attente, nous vous prions de recevoir, Madame la Ministre, nos respectueuses salutations.
Les parents d’élèves du R.P.I. Liézey, le Costet-Beillard, le Bas-Beillard.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *