Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Liézey lave plus blanc Plus blanc que blanc

image_pdfimage_print
Tout le village au boulot

Six ans de grand ménage de printemps… dommage que ce matin là, après une semaine pleinement estivale, la pluie ait décidé de faire son grand retour… bon, pas de quoi entamer le moral des troupes ; quelques gouttes, de la grisaille, mais tellement de soleil dans les cœurs. A la tête des troupes justement, sifflet autour du coup, Francine Delaplace distribue les tâches du jour. Face à elle, plus d’une soixantaine de bénévoles motivés, de tous les âges… une bonne partie des 122 adhérents de « La Fougère », « sur les 243 habitants du village », insiste la présidente.
Car oui, Francine Delaplace peut être fière aujourd’hui du dynamisme de l’association qu’elle préside et qu’elle a créé ; l’amicale qui entend bien valoriser le patrimoine local. Alors dès 9 heures samedi dernier, à proximité de l’église du village, les groupes se forment… lavage des objets liturgiques, nettoyage des croix, 13 croix, autant de trous à creuser afin d’implanter de futurs panneaux explicatifs, fleurissement, lavage de bouteilles, préparation du « casse-croûte » ; il va y avoir du pain sur la planche aujourd’hui avec, en toile de fond, la thématique du « patrimoine artistique ». Une journée qui est également celle de la préparation de la fameuse lessive de Liézey, nature ou au serpolet. « Elle est composée de cendre de fougère et de bois blanc, le tout macéré dans de l’eau de source.
Avec son PH de 10,4, elle se chargera de tout nettoyer : la graisse de votre cuisine, votre hotte, vos plaques de cuisson, votre carrelage et même vos baskets.

Préparation de 300 bouteilles de lessive
« Elle peut aussi être utilisée pour blanchir », explique Jean-Louis Croviller ingénieur en chef des opérations de préparation de la lessive.
Au programme du jour : 300 bouteilles à remplir et à étiqueter. Des opérations menées par petits et grands du côté de la salle des fêtes. Bouteilles vendues au prix de 4 euros dans une dizaine de commerces/dépôts-vente locaux – plus d’infos sur http://assolafougere.chez.com/ ou au 03.29.63.01.41. –
A l’extérieur, le long des rues, on s’affaire différemment… notamment autour de Madame Fougère… un peu plus loin, Monsieur veille lui aussi, et avec le sourire. Le couple de mannequins entièrement réalisés en pots de fleurs de terre cuite, est aux anges cette année. Un heureux événement a marqué ce début de printemps avec la naissance du petit Brimbelle. La matinée défile dans une joyeuse ambiance, et surtout, les tâches sont brillamment exécutées.
A midi, on retrouve le premier magistrat en visite… déversant au passage une

pluie d’éloges sur les bénévoles. Et chacun de se retrouver autour d’une bonne table offerte par l’association ; tout simplement après l’effort, le réconfort. A noter qu’on retrouvera les paires de bras de « La Fougère » le 20 juin prochain à l’occasion d’une exposition sur le patrimoine artistique, ensuite les 19 et 20 septembre de cette même année avec une participation active aux Journées Européennes du Patrimoine.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *