Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Pharmacie de Xonrupt : les élus lancent une pétition Toubib or not Toubib

image_pdfimage_print

Le dossier de la pharmacie de Xonrupt aura été fermé le temps de l’exploitation de la licence par Laurent Martin  obtenue, à l’époque, par dérogation et dans un contexte économique différent. Il est réellement rouvert depuis que son successeur a glissé la clé sous la porte laissant le village et ses habitants sans  officine.

Les élus du conseil municipal se sont réunis vendredi soir afin de  lancer une pétition (voir plus bas) sur fond de maintien du point de vente et du  service de proximité.

« Ce que nous ne voulons pas c’est que la licence soit reprise et non exploitée par les 4 pharmaciens de Gérardmer « explique le maire Michel Bertrand «  d’autant que nous avons une proposition  intéressante, voire une autre également. Nous devions avertir  la population de Xonrupt  de la situation et se mobiliser autour du maintien de la pharmacie. Nous ferons  le Maximum afin de nous faire entendre d’où la distribution de ce tract. Nous sommes persuadés que les pharmaciens gérômois ne se livrent pas sur leur véritables  intentions ».

Nous avons consulté Olivier Baldacini qui se dit étonné par la position du maire et du Conseil  municipal de Xonrupt. « Je suis désolé mais je ne suis pas au courant d’éventuelles transactions » confirme-t-il  » En ce qui concerne les reprises d’officines, l’Ordre des Pharmaciens privilégie le fait de créer des regroupements. Ce qui signifie  de diminuer les points de ventes  compte tenu de la situation économique. Toutes les études montrent aujourd’hui que, dans un village de 1 500 habitants  avec un seul médecin, les pharmacies  ne sont pas viables. C’est d’ailleurs ce que laissent apparaitre les bilans de celle de Xonrupt. Lorsque Laurent Martin a ouvert son officine  après dérogation il y a 35 ans, ce n’est plus possible aujourd’hui, la situation économique était totalement différente ne serait ce que par la proximité d’un établissent comme celui de Schmalick. Et c’est ainsi pour beaucoup de pharmacies qui ont fermé dans le département. Quatre d’entre elles  ont baissé le rideau récemment notamment à Épinal. Pour conclure, Gérardmer compte aujourd’hui 4 pharmacies alors qu’initialement il n’y en avait que 3. Cherchez l’erreur ».

Le dossier est actuellement entre les mains  du mandataire chargé de la liquidation  et du suivi des dossiers de reprise. Ensuite, ce sera le Tribunal de Commerce qui statuera sur une éventuelle reprise en fonction de la qualité des propositions avancées.

Note : Le Conseil de l’Ordre des Pharmaciens devrait également avoir son mot à dire

Voici le communiqué suivi d’une pétition distribuée auprès de la  population locale :

LA PHARMACIE EN DANGER ?

Les élus de Xonrupt sont inquiets sur le devenir de la pharmacie.
Actuellement deux projets de reprise ont été déposés auprès du mandataire désigné par le tribunal de commerce d’Epinal.
Le premier est celui d’une jeune pharmacienne qui s’est présentée en mairie, bien décidée à faire revivre notre commerce.
Le second projet est porté par les pharmaciens de Gérardmer associés. Pourquoi cette soudaine association ? Dans quel but ? Est-ce pour éliminer un concurrent ?
Les pharmaciens contactés téléphoniquement par le Maire, reconnaissent l’existence d’une réflexion commune sans pour autant avouer qu’ils ont déposé un dossier.
Il faut s’inquiéter pour la pérennité de notre commerce !!!
Notre objectif est de maintenir cette activité et donc de soutenir un projet durable et sans ambiguïté.
Pour le maintien d’un commerce de proximité pour lequel nous nous sommes déjà battus, merci de signer la pétition qui circule dans les commerces et à la mairie.

Le Maire et son Conseil Municipal.




11 réactions sur “Pharmacie de Xonrupt : les élus lancent une pétition

  1. LAVERGNE François

    Il est incroyable de constater comme nous reculons sans cesse dans tous les domaines. Il est certain que aller à Xonrupt chercher ses médicaments n’est pas la meilleure solution mais il faut soutenir tout ce qui permet à des personnes de se sentir « à proximité de » , d’autant que le tourisme fait le; reste. On n’a que faire du corporatisme surtout lorsqu’on nous rebat les oreilles de la solidarité, de la rencontre, de l’accueil. Entrons en lutte!

    répondre
  2. l'enragé

    Ah bon, Monsieur BALDACINI n’est pas au courant d’une éventuelle transaction?
    Et comment s’est il procuré les bilans si celui ci n’est pas intéressé par une éventuelle reprise ?…

    répondre
  3. Thiry

    Il serait souhaitable que beaucoup de personnes signent la pétition pour le maintien de la pharmacie,de Xonrupt.
    Il ne faut oublier que la population vieillie,et que des personnes
    ne peuvent pas se déplacer,il n’y a pas que Gérardmer,il est bon de garder nos commerces.

    répondre
  4. David RICHARD

    Bravo!!
    S’entendent-ils aussi au niveau des prix?
    Dans l’attente de la réouverture de la pharmacie de Xonrupt, je vais au Tholy.

    répondre
  5. Alexis MARTIN

    Avant de spéculer, il serait intéressant de savoir pourquoi la clé a été glissée sous la porte. Mauvaise gestion ou manque d’activité ?
    Pour travailler avec les professions médicales, je peux vous assurer que la commune de Gérardmer est bien mieux lotie que certaines autres zones vosgiennes où la première pharmacie se situe à 20km.
    La population géromoise ne cesse de décroître, je ne connais pas le cota pharmacie/nb d’habitants mais à un moment il faut faire un constat simple…
    C’est un peu le même problème avec les fermetures d’écoles, il est légitime de se battre contre, mais l’issue est souvent inéluctable.

    répondre
    1. La Puce

      Pour répondre à votre question, il y a un peu des deux. Le manque d’activité possible s’explique : une pharmacienne désagréable et des prix exorbitants (j’ai quand même payé une crème bébé 10euros de plus qu’à Gerardmer!!).
      Pour avoir rencontré la personne intéressée par la reprise, les bilans sont clairs: gros gros soucis de gestion (comme c’est souvent le cas d’ailleurs…).
      Habitant à Xonrupt, je peux vous dire que la population est en évolution constante et que ça construit de tous les côtés!
      Gerardmer a surtout une population veillissante (manque de travail? Prix exorbitants de l’immobilier?!)
      Voilà tout est dit!
      Bon dimanche à vous!

      répondre
  6. mimi

    Si la pharmacie est fermée, c’est bien par manque de clients Xonrupéens ! ! !
    Bien sure tout le monde signera la pétition, ce n’est pas pour cela que les personnes changeront leurs habitudes.
    Pour info, les bilans sont publiés sur des sites internet.

    répondre
    1. Ch Perrin

      Je ne vois pas de quelles habitudes vous parlez mimi! Il est quand même plus simple pour un xonrupéen d’aller se fournir à xonrupt plutôt qu’ailleurs. Je peux en témoigner depuis la fermeture de notre officine.
      La pharmacie de Xonrupt m’a toujours convenu, ses employées, Manu et Catherine, ont toujours été super.

      répondre
      1. mimi

        Xonrupt 1500 habitants + résidences secondaires et le Tholy idem voir un peu moins, la pharmacie fonctionne, c’est donc bien un manque de fréquentation par les locaux.
        Je m’étonne de la virulence des propos de « La Puce », les exploitants de Xonrupt étaient sympa et pas plus cher qu’ailleurs

        répondre
  7. Gilles Chipot

    Les torrents de taxes, d’impôts et de contributions diverses n’arrivent plus à financer notre artificiel paradis social. Ce matraquage a eu aussi pour conséquences de détruire notre tissu économique(voir l’état pitoyable de notre industrie) et nos capacités à consommer.

    Nous payons cash l’inconscience tragico-comique de la caste des politico-syndicalistes, pseudo élite, dont le message essentiel était : « Votez pour moi, ici on rase gratis ».
    Pour cela, toute les promesses electoralo-démagogiques ont été utilisées.

    Garder ou accéder au pouvoir avec l’argent des autres était somme toute assez facile, confortable et exaltant.
    Le filon arrive cependant à épuisement. Selon un sondage paru dans « Marianne » cette semaine,41 % des français ne voterait plus ni PS, ni FN, ni UMP …

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *