Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Yop la boum au Collet Le Club Prosper Montagné s'est réuni chez Olivier Lapotre avec pour mission introniser 6 nouveaux membres. Rencontre

image_pdfimage_print
Le président Fournet  et les nouveaux intronisés

Au pays du bon goût à la française, on doit faire preuve d’excellence. En témoigne la devise du club Prosper Montagné qui veut que la cuisine se réalise sur la base d’une véritable assise en reprenant « on ne fait que du bon, qu’avec du très bon ».

Ce ne sont pas les rois du macadam façon Maurice Chevalier « Yop La boum » qui étaient derrière les fourneaux du Collet,  mais trois virtuoses  de la cocotte et du plat en sauce. Menu à 6 mains donc pour les membres du club qui ont intronisé 6 nouveaux privilégiés avec, aux fourneaux, Hervé Cune des Jardins de Sophie, Christophe Poirot de la Table d’Angèle et Olivier Lapotre le maitre de cérémonie de la journée avec Marie-Laurence Gally représentant les Bas-Rupts et  surtout présidente du Club Lorraine-France Comté-Luxembourg. On retrouvait également auprès de tout cet aréopage de personnalités du monde des métiers de bouche le président National André Fournet confirmant que Propser Montagné  cultive « Le respect de la tradition du savoir faire par la transmission  notamment de l’apprentissage ».

Marie Laurence Gally n’est jamais très loin

Il y avait donc bien « boum » au Collet, grand boum même pour les trois chefs qui ont mis la main au collet avec toute l’équipe  installée sur les contreforts des crêtes vosgiennes. Au programme des réjouissances, petite balade de mise en appétit pour quelques aficionados de la marche, puis appel des candidats au titre de membre de la confrérie et enfin « glissade » de pantoufles sous la table du restaurant de Montagne. Outre les mises en bouche de circonstance, les invités d’Olivier Lapotre ont débuté par :

Une persillade de grenouilles et écrevisses, carotte multiples crèmes de roquette et céréale. Suivie d’une truite fumé de la vallée de Vologne asperges d’Alsace de chez Clarisse morilles au vin jaune. Pour continuer les trois mousquetaires ( Maïté n’était pas là…enfin si) ont cuisiné, joues de veau de 48h dans  l’esprit d’un pot au feu lait de petits pois. Tryptique de munster de la ferme du Saichy et pour faire glisser le tout, Barre Grand Marnier chocolatée pour rugir de plaisir. Le tout arrosé d’un Pinot Gris Grand Cru et d’un Chenas Quartz 2011.

Bref, il fallait être fou (Salvatore Dali l’aurait formulé ainsi)  pour passer à coté d’un tel menu. Chose que n’ont pas fait  les intronisés suivants :

L’entrée proposée

Professionnels :

Hélène Claudel, La crémerie à Remiremont (88)

Frédéric Pastorino, Brasserie-restaurant Cook O Vin à Méroux (90)

Vincent Letzer, restaurant La Fleur de sel à Sarralbe (57)

François Eeckhoutte, restaurant Les capucins à Belfort (90)

Gastronomes :

Bertrand Munier de Xertigny (88)

Pascal Batagne de Dombasle sur Meurthe (54)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *